Faisons un peu de philosophie. Qu’est-ce qui fait que nous sommes à ce point épris par ces petites choses que nous avons au poignet ? Qu’est-ce qui justifie cet engouement excessif, cette fièvre inexpliquée qui nous saisit à chaque fois que nous parcourons le catalogue d’une grande manufacture horlogère ? À ces questions, beaucoup de réponses possibles : l’amour des belles choses, l’admiration d’un certain savoir-faire ou la simple contemplation. Mais parmi toutes ces raisons, une d’entre elle fait que nous pouvons parler de nos garde-temps pendant des heures, une raison qui fait que certaines marques sont devenues avec le temps de véritables institutions, et ce, même au-delà du cercle restreint de l’horlogerie. Cette raison c’est l’histoire.

Hamilton au coeur du 7ème art

L’histoire d’une manufacture, la façon dont elle a traversé les années, les tendances, dont elle a su répondre à une certaine demande mais aussi, comment elle a su faire parler d’elle via diverses opérations médiatiques. Si les noms de Rolex ou Omega nous viennent immédiatement à l’esprit lorsque nous évoquons cette perspective, Hamilton fait partie de ces enseignes qui ont traversé les années en se frayant une place dans la pop culture internationale. Si la marque a fait parler d’elle notamment grâce à sa collaboration avec l’armée américaine, elle a aussi gagné en notoriété en apparaissant dans de nombreux films internationaux. Allant du simple placement marketing à l’étroite collaboration avec les accessoiristes hollywoodiens des plus grands tournages, Hamilton est devenue la marque à associer au 7ème art. Parcourons ensemble cette histoire surprenante en évoquant quelques-unes des plus célèbres apparitions de la marque au grand écran !

Le début d’une longue histoire

Anciennement Adam & Perry Watch Co, fondée en 1873 à Lancaster, la marque faisant partie aujourd’hui du Swatch Group ne deviendra Hamilton qu’en 1892. D’abord au service des employés des chemins de fer qui comptaient sur leur montre pour prévenir des accidents ferroviaires, Hamilton s’est ensuite imposée comme la manufacture officielle des compagnies aériennes et de l’armée américaine. Forte de cette notoriété, la marque déjà célèbre a vu sa popularité exploser après une première apparition au cinéma en 1951 dans The Frogmen avec Richard Widmark. La maison horlogère qui ne fournissait que l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale était toute désignée pour figurer aux poignets des hommes grenouilles de Lloyd Bacon. Cette première apparition marquera le début d’une longue histoire entre Hamilton et le 7ème art.

Hamilton Ventura, la montre du King

En 1957, Hamilton sort la Ventura, un véritable coup de tonnerre dans le monde de l’horlogerie puisqu’il s’agissait alors de la première montre électrique. Une telle prouesse ne pouvait s’abriter dans un boitier conventionnel, la marque s’est alors tournée vers un design futuriste, pour accentuer la rupture avec la tradition horlogère. Cette montre, associant avancée technologique et forme inédite, trouvera sa place au poignet d’Elvis Presley lors du tournage de Blue Hawaii en 1961. Loin d’être une simple opération marketing, la Ventura ne quittera plus le poignet du King, et ce, même hors du plateau des tournages. Plus récemment, la Ventura a été remise au goût du jour dans la saga Men in Black.

2001 l’Odyssée de l’espace

Comment parler du cinéma américain sans parler de Stanley Kubrick ? Avec des films comme Shining, Orange Mécanique, Full Metal Jacket ou encore 2001 l’Odyssée de l’Espace, le réalisateur américain 4 fois oscarisé s’est imposé comme un incontournable du cinéma hollywoodien. En 1968, il collabore avec Hamilton pour la création d’une montre exclusive à ce qui deviendra une référence en matière de science-fiction : 2001 l’Odyssée de l’espace. De cette collaboration naîtra une montre au design futuriste qui ne manquera pas d’être remarquée par les collectionneurs de la marque. Malheureusement pour eux la montre, qui n’était qu’un prototype conçu spécialement pour le film, n’arrivera sur le marché qu’en 2009 avec une série limitée à…2001 exemplaires. La montre originale fait aujourd’hui partie de l’exposition Stanley Kubrick en tournée dans le monde entier !

Des montres au coeur du scénario

Loin d’être de simples partenariats commerciaux, les apparitions des montres Hamilton au cinéma ont aussi été largement mises à contribution dans le déroulement de la trame scénaristique. En effet, s’il existe des milliers de licences dans lesquelles la marque y est représentée, quelques films ont sollicité la manufacture pour réaliser des modèles exclusifs qui ont joué un rôle crucial dans le scénario. Dans Interstellar, l’avant-dernier film de Christopher Nolan, Matthew McConaughey et Jessica Chastain incarnent respectivement un père et sa fille projetés dans une fiction désespérément crédible de ce qui pourrait être notre futur.

La montre, offerte par le père à sa fille avant que ce dernier ne parte en expédition avec un groupe d’astronautes, symbolise le lien affectif entre les deux personnages mais pas seulement, son rôle dans la trame scénaristique est bien plus important. Mais nous vous laissons le loisir d’aller voir ce film par vous-même si ce n’est pas déjà fait ! Le garde-temps, baptisé « Murph » en référence au personnage du film incarné par Jessica Chastain, est disponible depuis peu dans le catalogue Hamilton. Si vous faites partie des 2,555 chanceux à avoir acheté la montre en premier, elle vous sera livrée dans un écrin limité conçu par l’accessoiriste du film, Nathan Crowley. Si vous êtes intéressés par la Hamilton « Murph » nous y avons consacré un article complet.

Hamilton fait partie de ces maisons horlogères à avoir un parcours jonché d’anecdotes et d’occurrences qui font la richesse de son histoire. La marque, qui appartient aujourd’hui au Swatch Group, ne manque pas de garder sa personnalité et continue d’arborer fièrement son affinité pour le 7ème art, à tel point que la marque a décidé de sortir un modèle spécifique pour rendre hommage à cette belle et grande collaboration, la Jazzmaster Regulator Cinema, dotée d’un cadran qui rappelle les anciennes bobines de l’âge d’or du cinéma. Si vous êtes passionnés de cinéma, de manufacture ayant une riche histoire ou que vous cherchez simplement un garde-temps atypique de qualité, Hamilton est une des marques à regrouper toutes ces caractéristiques à un prix relativement contenu.

   VISITER LE SITE OFFICIEL