Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les jeunes marques qui ont émergé avec les systèmes de financement participatif (Kickstarter ou autres).  Mais il en est une qui a su tirer son épingle du jeu en très peu de temps : Baltic.  Style vintage, qualité de finition exemplaire et prix contenu, le tout estampillé « made in France » : pas étonnant que la jeune marque tricolore ait rencontré en 2017 un succès immédiat avec ses deux premiers modèles, la Trois Aiguilles HMS et la Chronographe Bicompax. Alors quand est venu le moment de sortir un 3ème modèle, autant vous dire que nous étions impatients !

Baltic, épisode 3 : la plongeuse

Cette fois-ci, avec l’Aquascaphe, la marque créée par Étienne Malec s’est attelée à un grand classique : la montre de plongée. Simple, robuste, fiable et polyvalente : bref, une vraie toolwatch. Le parfait compagnon quotidien de l’explorateur des grands fonds comme de l’aventurier des jungles urbaines. Mais l’Aquascaphe va bien au-delà de la simple montre-outil. Elle possède une vraie personnalité, un charme qui se loge jusque dans les moindres détails. Elle reprend les codes vintage chers à la marque, à commencer par un boîtier aux dimensions contenues : 39mm de diamètre pour seulement 12mm d’épaisseur. Elle est également équipée d’un verre saphir double dôme, ultra-résistant et anti-rayures, qui offre de superbes distorsions dignes des fameux plexiglas des années 60 et 70. La lunette a elle aussi profité d’un traitement de faveur : en verre saphir, elle offre un effet de profondeur tout à fait saisissant. Un vrai régal !

Le cadran est quant à lui proposé en 3 versions. Noir et argent, texture grainée, pour un maximum de contraste. Noir et crème, texture grainée, pour un côté vintage encore plus assumé. Et enfin bleu et doré, texture soleillée, pour plus de modernité. Sa construction de type « sandwich » permet de placer les index triangulaires de 3, 6 et 9 heures sous le cadran et non au-dessus. L’ensemble y gagne à la fois en profondeur et en qualité perçue. L’ensemble, sobre et bien équilibré, est une vraie réussite : sa simplicité n’est qu’apparente et cache une finesse aussi inhabituelle que bienvenue pour cette gamme de prix. Comme pour toute toolwatch qui se respecte, la lisibilité nocturne n’a pas été oubliée. Le SuperLuminova est ici employé dans une teinte verte très contrastée, tant sur les aiguilles que sur les index (lunette comprise).

Enfin, le dos du boîtier n’a pas été négligé : la magnifique gravure d’un plongeur est là pour rappeler les intentions sous-marines de la montre. Et après tout, quoi de plus normal ? Couronne vissée, étanchéité 200 mètres : l’Aquascaphe ne prendra pas l’eau au moindre plongeon ! À l’intérieur de cette jolie boîte, se trouve un mouvement automatique de qualité : le Miyota 9039. Fiable et précis, ce mouvement japonais sans date a spécialement été choisi pour sa faible épaisseur.

La surprise du chef : les bracelets

Comment parler de l’Aquascaphe sans évoquer ses bracelets ? Là encore, les codes vintages sont respectés. Mais pas seulement. Le premier choix est un bracelet en caoutchouc noir dans le plus pur style tropic. Reprenant le design indémodable aux quatre brins entrecroisés, il vous replongera dans les années 60 aussi sûrement qu’un film d’Alain Delon en noir et blanc. Le second choix est sans doute plus osé : un bracelet métal façon « perles de riz ». Remarquablement bien fini, micro-ajustable et extrêmement confortable, il apportera à l’Aquascaphe un surplus d’originalité, tout en renforçant sa présence au poignet. Et comme les 3 modèles de Baltic partagent la même carrure, vous pourrez monter ce bracelet sur votre HMS ou Chronographe, et ceci d’autant plus facilement qu’il est équipé de pompes rapides. Que demander de plus ?

Conclusion : vivement l’été 2019 !

À l’heure du bilan, impossible de cacher notre enthousiasme devant cette Aquascaphe. Tout en s’appuyant sur l’ADN de la marque, elle a su y ajouter les caractéristiques essentielles d’une toolwatch et devenir une plongeuse très aboutie. Son indéniable charme, allié à un bon rapport qualité/prix, en fait une pièce terriblement attachante. D’autant qu’avec 3 cadrans et 2 bracelets, impossible de ne pas trouver la combinaison qui vous convient ! Restera ensuite le plus dur à faire : attendre juin 2019 pour la livraison des premiers modèles.

Montre Baltic Aquascaphe / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L / Finition brossée
  • Largeur : 39mm
  • Longueur : 47mm
  • Épaisseur : 12mm
  • Entrecorne : 20mm
  • Type de verre : Verre saphir double dôme
  • Fond de boîte : Plein
  • Mouvement : Automatique / Calibre Miyota 9039
  • Réserve de marche : 42 heures
  • Bracelets : Acier ou caoutchouc
  • Résistance à l’eau : 20 ATM / 200 mètres
  • Garantie : 2 ans
   DISPONIBLE ICI   /   DÈS 579€