Nomos est une marque que tout bon amateur ou collectionneur de montres abordables se doit de connaître. Cette entreprise horlogère allemande a vu le jour en 1990 à Glashütte, une petite ville située dans la Saxe où se sont regroupées des grandes manufactures telles que A. Lange & Sohne et Glashütte Original depuis plus de 150 ans. Tout comme Pforzeim, c’est l’un des grands centres de l’horlogerie allemande. En seulement 20 ans, Nomos s’est forgé une réputation hors paire pour devenir un des piliers de Glashütte. Malgré des débuts très modestes, Nomos est aujourd’hui une entreprise comptant plus de 240 employés dédiés à la fabrication de garde-temps haut de gamme; certains issus d’une cinquième génération familiale pratiquant cet art.

Montre-Nomos-Club-15

Nous avons décidé de nous pencher sur leur modèle le plus abordable : la Nomos Club. C’est pourtant le modèle qui attire le moins les foules car très classique en comparaison avec les modèles phares tels que la Ahoi ou la Metro qui affichent un style unique au design primé à de multiples reprises. Moins distincte, elle possède malgré tout le pédigrée Nomos qui a fait la réputation de la marque. C’est un garde-temps légèrement plus sportif qui affiche un style classique et versatile. Cette montre peut s’adapter à tout type de profil et se faufiler sous n’importe quel type de manche avec aise. Que ce soit pour un homme autant que pour une femme, pour un étudiant autant qu’un dirigeant, elle vous fait rentrer dans le « club ». Amorçons donc ce test. La Club est livrée dans un écrin en bois noir, fin et longiligne renfermant la montre, un grand chiffon micro-fibre marqué Nomos ainsi qu’une petite enveloppe noire avec marquage à chaud argenté contenant la notice et la garantie. C’est simple mais réussi.

Montre-Nomos-Club-13

Le boîtier en acier inoxydable mesure 36mm de largeur par 46mm de longueur corne à corne avec une épaisseur de 8,17mm. C’est donc un petit gabarit, de moins en moins courant de nos jours, mais qui est compensé par sa longueur grâce à de longues cornes ainsi que par ses formes généreuses. Les courbes sont exagérées et très arrondies, ce qui lui confère aussi un aspect plus épais et donc une allure plus solide. Cela justifie d’ailleurs l’aspect sportif de cette montre. Le boîtier est composé de 2 parties uniquement, en comparaison avec la traditionnelle construction en 3 parties (fond, carrure, lunette). C’est ce dont Nomos fait référence par construction « bi-partite » : la lunette et la carrure sont fusionnées, permettant ainsi une transition plus fluide entre le côté et la partie supérieure du boîtier. Celui-ci est surmonté d’un verre saphir légèrement bombé qui dépasse du haut du boîtier, une touche subtile qui renforce son côté vintage. La couronne elle, est très classique : polie, crantée et ornée du nom « Nomos ». Rien à dire.

Montre-Nomos-Club-9

Passons maintenant au cadran. Celui-ci possède une lisibilité quasi-parfaite, s’alignant avec celle de la Rolex Explorer II à fond blanc, grâce à d’ingénieux contrastes. Il est jalonné de chiffres arabes gris anthracite pour les heures paires, d’index pour les heures impaires, ainsi que d’un chemin de fer composé de fins traits pour les minutes complétés par de minuscules chiffres arabes d’un rouge orangé toutes les 5 minutes. La couleur du fond de cadran est fascinante : il s’agit d’un blanc argenté avec une finition galvanisée au ruthenium qui lui confère un aspect légèrement irisé. Selon la lumière, il relève donc différentes couleurs, tantôt gris tantôt blanc. Le sous-cadran de petite seconde est logiquement situé à 6 heures, mis en exergue par un jeu de niveaux (multi-couches). Les aiguilles elles, sont d’un noir brillant avec un remplissage rouge orangé, en forme d’épées. On y retrouve donc le contraste saisissant du cadran. En revanche, même si la lisibilité est excellente la journée, dans la pénombre il n’en est rien car aucune couche de luminescence n’a été appliquée sur ce modèle.

Montre-Nomos-Club-11

Qu’en est-il du mouvement ? Les puristes seront ravis : il s’agit d’un mouvement manufacture ! À ce prix là, c’est une aubaine. La Club est équipée d’un mouvement mécanique à remontage manuel, calibre Alpha. C’est un mouvement complet sur tous les plans et c’est aussi le plus vieux calibre développé par Nomos…et de loin le plus populaire. Au menu : réserve de marche de 43 heures, fonction stop-seconde, 17 rubis, platine trois-quarts, seconde décentralisée, réglage par Triovis, cliquet Glashütte, polissage en bandes et vis bleues. Il s’agit à l’origine d’un mouvement Peseux, calibre 7001, ayant été retravaillé à l’extrême et désormais entièrement fabriqué par la marque. C’est un classique robuste, précis et fiable. Vu la petite bête, il est dommage de ne pas avoir de fond transparent afin de pouvoir l’admirer. Ceci dit c’est une option disponible sur le modèle avec date, Club Datum, mais qui se paye. Côté bracelet, la Club est proposée avec un cuir cordovan, soit en cheval ou poulain, produit par la fameuse tannerie américaine Horween. C’est un cuir très utilisé dans l’industrie de la chaussure qui lui confère une couleur riche ainsi qu’un aspect éclatant aux allures de plastique. Son fermoir en acier est une simple boucle ardillon avec une finition polie marquée Nomos.

Montre-Nomos-Club-17

Pour conclure, la Nomos Club est une montre qui vaut le détour et pour beaucoup de raisons. Tout est parfaitement bien pensé, du boîtier au bracelet en passant par le cadran et par le mouvement. Disons que c’est ça la « Deutsche Qualität ». C’est une petite montre certes, mais d’une taille qui fût pendant très longtemps un standard, ce qui accentue son côté rétro. Avec la tendance actuelle des montres larges, c’est aussi très agréable de porter quelque chose de bien plus raisonnable. Ses touches colorées ajoutent un style sportif et moderne qui atténuent son côté classique pour la rendre assez versatile pour habiller votre poignet en mode casual. Chose largement prouvée avec son étanchéité de 10 ATM. Cependant, il vous faudra penser au bracelet en cuir si vous décidez de vous aventurer en terrain aquatique; il serait dommage de l’abîmer. Optez donc pour un second bracelet, en tissu style perlon par exemple, comme en propose Nomos sur d’autres modèles. En général, quand nous parlons de bonnes affaires, il s’agit de montres aux alentours de 500 euros. Dans ce cas précis, nous nous basons sur d’autres standards mais il en est de même car c’est une superbe affaire. Vous pouvez fermer les yeux et y aller sereinement.

Montre-Nomos-Club-19

Montre Nomos Club / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable
  • Diamètre : 36mm
  • Épaisseur : 8,17mm
  • Type de verre : Verre saphir
  • Mouvement : Mécanique calibre Nomos Alpha
  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m
  • Type de fermoir : Boucle ardillon
DISPONIBLE ICI /  1080€