Encore une belle nouveauté en ce début de printemps avec la sortie de l’Hamilton Intra-Matic Chronograph H. La marque célèbre ici l’âge d’or des chronographes sportifs en rendant hommage à un modèle phare de 1968. Il y a un peu plus de trois ans sortait une version automatique, limitée à 1968 exemplaires, déclinée en version bleue puis panda deux ans plus tard. C’est au tour des versions manuelles de faire leur entrée dans la collection American Classic, pour notre plus grand plaisir.

Hamilton : une histoire atypique

C’est l’une de nos marques préférées du Swatch Group, de par la pertinence et l’accessibilité de sa collection, mais aussi grâce à son histoire. Celle-ci commence en 1892 en Pennsylvanie, au Nord-Est des États-Unis. Dès ses débuts, Hamilton va produire des montres de poche, les « Broadway Limited », destinées à équiper les employés de chemins de fer… jusqu’à y consacrer plus de la moitié de sa production dans les années ’20. Durant la Seconde Guerre mondiale, c’est cette fois-ci l’intégralité de sa production qui sera dédiée aux troupes militaires du pays. S’en suit une belle histoire d’amour avec Hollywood. Elle apparaît pour la première fois à l’écran dans « The Frogmen », un long métrage racontant l’histoire d’un commando d’hommes-grenouilles de ’39-45. Depuis, la marque est apparue dans plus 500 productions, notamment dans « Blue Hawaï » où l’on peut voir le King Elvis accompagné de sa Ventura, première montre électrique à pile au monde et véritable icône de la marque. Dans les années ’60, la maison américaine sera rachetée par une première société suisse avant d’appartenir à la SSIH qui deviendra en 1983 le Swatch Group. Elle garde tout de même une identité très américaine, naturellement renforcée par son lien très fort avec le 7ème art.

Un bicompax vintage par excellence

Son boîtier, d’un diamètre agréable de 40mm pour une épaisseur de 14,35mm, dispose d’une finition entièrement polie. Sa hauteur de boîte peut surprendre mais offre également une belle présence au poignet et contribue au charisme de cette réédition. Il est coiffé d’un verre saphir bombé, une évidence quand on revisite un modèle vieux de 60 ans. À la différence des versions automatiques, cette fois-ci, pas de date à 6 heures. De quoi ravir les puristes et accentuer une fois de plus son côté « old school ». Les aiguilles des heures et des minutes, ainsi que la base des index appliqués, sont recouverts de SuperLumiNova au rendu crème afin de reprendre l’effet vieilli que l’on retrouve sur les montres anciennes. Même si cette « fausse patine » est parfois critiquée, Hamilton n’en est pas à son coup d’essai et le rendu semble très réussi.

Côté cadran, deux alternatives possibles, le plus dur sera de choisir. Cette Intra-Matic Chronograph H est logiquement proposée avec un cadran blanc aux compteurs noirs, le fameux « panda », ou sur cadran noir aux compteurs blancs, le « panda inversé ». Dans les deux cas, la finition reste mate pour une opposition harmonieuse avec le polissage du boîtier. Un dernier choix s’offre à vous, celui du bracelet. En effet, chacune des deux versions peut être équipée d’une maille milanaise ou d’un cuir de veau noir surpiqué ton sur ton. Nous aurions personnellement proposé un cuir plus texturé afin d’assumer pleinement le look rétro, mais le rendu reste des plus agréables et son entrecorne de 20mm vous permettra de la personnaliser facilement.

Remontage manuel et 60 heures de réserve de marche

Ce chronographe Intra-Matic est équipé d’un mouvement mécanique à remontage manuel, le calibre H-51. Ce dernier a été développé sur la base d’un ETA-7753 et n’est donc pas un calibre 100% maison, mais pour un prix compris entre 1895€ et 1945€, vous vous doutiez bien qu’elle ne serait pas équipée d’un calibre Omega 321 ! Le H-51 offre une confortable réserve de marche de 60 heures, plus facile à obtenir sur un calibre manuel, mais tout de même appréciable. Décliner cette réédition d’un tel calibre est un choix qui fait du sens et qui plaira aux plus nostalgiques d’entre-vous. Il apporte une interaction plus régulière, un rapport à l’objet plus intime qui en fait tout un charme.

Cette réédition plus que cohérente permet à la marque préférée de Christopher Nolan de developper intelligemment son offre mécanique, déjà pourvue de belles pièces dans la gamme Khaki, dans un autre registre. La marque helvético-américaine propose donc un bicompax simple, élégant et très bien composé, qui ravira à coup sûr les amateurs de chronographes sportifs et rétro. Nous avions d’ailleurs passé une agréable journée avec la version 3 aiguilles en fin d’année dernière, et n’avons aucun doute quant à la qualité du garde-temps ici proposé par Hamilton.

Montre Hamilton Intra-Matic Chronograph H / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable finition polie
  • Largeur : 40mm
  • Épaisseur : 14,35mm
  • Photoluminescence : Oui
  • Type de verre : Saphir bombé
  • Fond de boîte : Plein vissé
  • Mouvement : Manuel
  • Calibre : H-51 (base ETA-7753)
  • Réserve de marche : 60 heures
  • Bracelet : Cuir de veau noir ou acier maille milanaise
  • Largeur de bracelet : 20-18mm
  • Boucle : Ardillon
  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m
  • Garantie : 2 ans
   DISPONIBLE ICI  /   DÈS 1 895€