L’année dernière, nous vous avions présenté le projet d’une jeune marque fondée par Kyle Schut, un jeune trentenaire basé à Zurich en Suisse. Après avoir levé 157 000 CHF en 2015 pour sa Vintage Driver Chrono puis 207 364 CHF en 2016 pour sa Curve-Chrono, Kyle remet le couvert en dépassant les 150 000 CHF dès sa première semaine avec sa nouvelle Straton Synchro. Toujours fidèle à son ADN de course automobile des années 1970, Straton nous propose désormais des chronographes automatiques et méca-quartz avec des caractéristiques calquées sur les montres de plongée. Un mélange très intéressant à un prix presque indécent.

Straton Syncro Chronograph

Straton Syncho : inspirée par la course automobile

Tout a commencé avec une Alfa Romeo Alfetta GT de 1977. Amoureux d’automobile classique et de belle horlogerie, le fondateur de la marque a voulu mélanger ses deux passions pour créer des garde-temps reflétant un crédo simple : « Style created through passion ». Inspirée par la course automobile avec sa fonction chronographe et son cadran bi-compax vintage, la Straton Synchro est l’aboutissement de deux styles travaillant à l’unisson. Tout d’abord, l’automobile de par le style, le chronographe avec échelle tachymétrique puis la lunette à carreaux. Ensuite, la plongée de par l’étanchéité à 200 mètres ainsi qu’une seconde lunette marquée à la minute par des blocs rectangulaires. Un mélange ingénieux qui ajoute du muscle et de la robustesse à une montre traditionnellement habituée à gravir les chemins montagneux plutôt que les fonds marins. Maintenant au moins, c’est possible !

Straton Syncro Chronograph

Le modèle avec meca-quartz

De nombreux coloris de la Straton Synchro sont disponibles, mais la véritable différence réside au coeur de la montre. Le premier modèle est animé par un mouvement méca-quartz Seiko VK64, soit un calibre hybride qui combine la précision du quartz (+/-20 secondes par mois) à une complication chronographe mécanique animant la seconde du chrono ainsi que les totalisateurs : 60 minutes à 9 heures et 24 heures à 3 heures. Ainsi, lorsque le chrono est déclenché, la seconde parcoure le cadran de manière fluide avec une précision de 1/5ème de seconde, chose impossible sur un quartz traditionnel qui saute de seconde en seconde. Pour le coup, cette montre ne possède pas de trotteuse servant à indiquer les secondes de l’heure.

Straton Syncro Chronograph

Outre le fait de fournir la sensation d’un chronographe mécanique, ce mouvement méca-quartz permet également une taille de boîtier bien plus mince. Ainsi, ce modèle mesure 40mm de diamètre par 46mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 14,9mm (verre inclus). Ce boîtier en acier 316L est surmonté d’une lunette uni-directionnelle bombée en verre saphir, caractéristique assez étonnante car nous n’en avons jamais croisé. Le verre bombé est en saphir, donc quasiment inrayable. Ensuite, son cadran bi-compax au style résolument rétro est ponctué de SuperLuminova à chaque heure et sur les aiguilles afin de fournir une excellente lisibilité même dans les environnements les plus sombres. Tel que mentionné précédemment, le tout est étanche à 200 mètres et c’est gros plus !

Straton Syncro Chronograph

Le modèle automatique

C’est là que Straton nous régale car à seulement 885€ durant le Kickstarter (soit 30% de rabais), vous pouvez garnir votre collection d’un chronographe automatique. Ce modèle est propulsé par un calibre Seiko NE-88 oscillant à 28’800 A/h, équipé de 34 rubis et disposant d’une réserve de marche de 45 heures. Certes, vous pouvez trouver moins cher avec du Sea-Gull, mais c’est tout de même moins glamour. Qui dit chronographe automatique dit également embonpoint au niveau du boîtier qui mesure ici 44mm de diamètre par 49,9mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 14,9mm. Pour le plaisir des yeux, le fond de boîte est ajouré afin de dévoiler les rouages du mouvement. Pour le reste, que ce soit au niveau du verre ou de la lunette, les spécifications sont les mêmes.

Straton Syncro Chronograph

Côté cadran, mouvement différent oblige, les compteurs affichent des différences. Ainsi, on y retrouve une petite seconde à 3 heures puis un totalisateur 30 minutes à 9 heures. On récupère donc une vraie seconde, mécanique de surcroît, et ça fait plaisir même si l’on perd un totalisateur en route. Les index appliqués sont jonchés de SuperLuminova tout comme les aiguilles principales. Le rendu de cette luminescence est disponible dans la galerie photo.

En comparaison avec la collection précédente, cette Straton Synchro est livrée dans un nouvel écrin en cuir marron vieilli pensé pour loger une montre ainsi que des bracelets additionnels. Un style en parfaite adéquation avec celui des années 1970. Et pour finir, ce Kickstarter apporte une nouveauté surprenante : des sacs duffels afin de compléter la ligne d’accessoires déjà proposés par la marque (bracelets et gants de course). Ces sacs entièrement en cuir ou partiellement avec de la toile sont à découvrir sur le site officiel de Straton ainsi que sur la page de leur campagne Kickstarter. On leur souhaite bonne chance même s’ils n’en ont probablement besoin et on vous invite à découvrir un foule de photos dans la galerie ci-bas 😉

Straton Syncro Chronograph

Montre Straton Synchro / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L / Finition polie, brossée ou PVD
  • Diamètre : 44mm ou 40mm
  • Longueur : 46mm ou 49,9mm
  • Épaisseur : 14,9mm (verre inclus)
  • Type de verre : Verre saphir bombé
  • Mouvement : Automatique calibre Seiko NE88 ou mécaquartz Seiko VK64
  • Bracelet : Cuir, acier ou nylon
  • Type de fermoir : Boucle ardillon ou clipsable sur mesh
  • Résistance à l’eau : 20ATM / 200m
À PARTIR DE 319 CHF