Depuis 2016, la marque helvétique poursuit sa conquête des fonds marins en dévoilant successivement de nouvelles montres de plongée au design situé entre passé et présent. L’année dernière, nous avons passé en revue la Seastrong Diver Heritage, une réédition vintage d’un modèle historique de la marque au triangle rouge. Aujourd’hui, nous nous penchons sur une véritable « toolwatch » qui répond à tous les critères des baroudeurs des mers en alliant habilement forme et fonction. Nous avons nommé la Seastrong Diver 300 Automatique.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-1

À propos de la marque Alpina

Cette manufacture basée à Genève est célèbre pour son triangle rouge signature. Fondée en 1883, Alpina est à l’origine de nombreux brevets en horlogerie et a inventé le concept même de montre suisse de sport en lançant le modèle Alpina 4 en 1938 qui alliait 4 fonctionnalités clés : construction en acier inoxydable, anti-chocs, anti-magnétique et résistance à l’eau. Avec près de 5 calibres maisons proposés à travers ses gammes dont un tourbillon, c’est une véritable manufacture de haute horlogerie. De plus, c’est une pionnière dans le domaine des montres connectées avec la Horological Smartwatch, première montre suisse connectée dévoilée en 2015. La mission de cette marque est de proposer des montres aussi sportives qu’élégantes pouvant parfaitement fonctionner dans les environnements les plus exigeants dont l’univers alpin.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-36

La Seastrong Diver 300 Automatic

C’est une montre de plongée professionnelle au design racé avec un boîtier coussin inspiré des montres de plongée du siècle dernier qui remplace le modèle Alpina Extreme Diver qui méritait un makeover. Alliant harmonieusement forme et fonction, c’est une montre qui s’adresse aux hommes en quête d’un instrument de plongée fiable et esthétique. Affichant une étanchéité de 300 mètres, elle se reconnait immédiatement de par sa lunette unidirectionnelle colorée, ses aiguilles surdimensionnées et son immense couronne bicolore. Ayant pour but d’offrir une lisibilité optimale, cette Alpina Seastrong Diver 300 arbore un cadran contrasté aux index photoluminescents. Passons maintenant tout cela au crible pour voir si cette montre Alpina est à la hauteur de sa promesse.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-27

Boîtier

Son boîtier en acier inoxydable mesure 44mm de largeur par 50mm de longueur pour une épaisseur de 13,7mm. Si l’on compte la couronne qui mesure 9,2mm, ce qui est immense, on arrive à 49,3mm de largeur totale. Ce sont des dimensions généreuses qui sont accentuées par la forme coussin du boîtier qui ajoute des angles sur 4 coins. Malgré tout, même avec un petit poignet (celui sur les photos fait 16,5mm de diamètre), on s’y fait immédiatement car les cornes sont courtes et toutes les formes angulaires amincissent un peu la montre à coups de biseautage. La carrure est polie sur les flancs, sauf sur la face extérieure des excroissances rectangulaires présentes à 3 et 9 heures qui sont brossées horizontalement, tout comme le fond de boîte, tandis que les contours du fond vissé sont également brossés. Même chose pour la partie supérieure de la carrure alors que la lunette elle, est polie. Il y a donc de très nombreuses alternances de finitions, ce qui complexifie encore plus la montre et crée de nombreux reflets lui donnant un certain cachet.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-13

L’insert de la lunette est en aluminium mat et anodisé, rouge ici, et jalonné d’épais marquages luminescents en relief. Un choix plus judicieux que la céramique qui aurait cassé la dynamique baroudeuse de cette montre. Autre détail notable, le bord de la lunette alterne entre des séries de crans (6 au total) et un bord lisse puis tourne sur 120 clics. Assez facilement d’ailleurs, sans aucun jeu mais assez bruyant. Mais rien de grave, soyez rassurés. Sa lunette est bien évidemment vissée et entourée d’une matière plastique dure, puis complétée d’une finition en émail noir marqué d’un triangle rouge, signature de la marque alpine. Une attention surprenante au premier abord mais bien finie et agréable lors de la prise en main. Pour finir, ce boîtier dispose d’un fond transparent dévoilant les rouages du calibre AL-525 avec sa masse noire personnalisée, un détail qui fait plaisir pour une montre étanche à 30 ATM. Le tout est coiffé d’un verre saphir plat traité anti-reflets.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-18

Cadran & aiguilles

Sur le cadran, aucun détail superflu, cette montre de la collection Seastrong se concentre sur la fonction en mettant l’accent sur la lisibilité. Le fond noir mat est relevé d’un triangle à midi puis d’index bâtons arrondis façon Panerai Submersible ou même Patek Philippe Nautilus pour les heures, qui contrastent merveilleusement bien avec le côté carré et très angulaire de la montre. Les minutes elles, sont marquées sur la lunette interne mais très discrètement et par bonds de 5 minutes. On aurait presque pu s’en passer. Les aiguilles des heures et minutes, de type glaive, sont très grandes, chromées et découpées sur la partie inférieure avec une pointe luminescente, tout comme les index. Pour les secondes, Alpina signe de sa typique trotteuse, blanche, avec un contre-poids triangulaire rouge. Le rendu dans la pénombre est très satisfaisant même si étrangement, la luminescence du cadran n’est pas aussi puissante que celle des index. Pour finir, sur ce nouveau modèle, Alpina délaisse le grand guichet de date en le remplaçant par un discret rectangle noir à 3 heures. C’est un petit détail mais qui a son importance et qui s’inscrit parfaitement dans le style minimaliste qui domine sur ce modèle.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-14

Mouvement & réglage

Comme pour la majorité des marques ne faisant pas partie du Swatch Group, cette montre Alpina est animée par un calibre Sellita SW-200, mais à finition Top, ici appelé calibre AL-525. C’est donc l’une des meilleures versions de ce mouvement avec des ponts perlés et colimaçonnés, des vis bleues ainsi qu’une masse personnalisée noire aux marquages blancs. De plus, celui-ci offre une marche moyenne de +/-4 secondes par jour (contre +/- 12 pour la finition Standard), ce qui est excellent. Côté réglage, vous connaissez la musique pour une montre à 3 aiguilles avec dateur avec une couronne vissée : on dévisse pour remonter en position 1, on règle la date en position 2 puis l’heure en position 3. Il faut avouer que l’habillage noir de la couronne complique un peu le réglage qui fait glisser les doigts, surtout pour le remontage. Fort heureusement, cette couronne est très large car sinon, le maniement aurait été bien plus complexe.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-9

Bracelet & confort

Cette Seastrong Diver 300 est proposée sur plusieurs types de bracelets : cuir étanche, caoutchouc lisse et tropic. De notre côté, comme vous pouvez le constater sur les photos, nous avons eu en main le caoutchouc noir au rendu très sportif avec d’un côté marqué « Alpina » puis de l’autre « Geneve ». Le revers est presque entièrement recouvert d’un motif au nom de la marque. Le fermoir lui, est une boucle ardillon double brossée et marquée du nom de la marque. Rien de très spécifique à noter au niveau de ce bracelet qui est très typique, offre une excellente souplesse et pour le coup un bon confort. Alpina est sensé proposer une version avec un bracelet en acier mais pas de signe à l’horizon pour le moment. Sur le poignet, la montre se pose très bien, n’est pas pesante et le métal est doux au toucher. Bref, on l’adopte immédiatement.

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-22

Notre avis sur cette montre Alpina

C’est une bonne montre de plongée au look racé dont on ne parle que trop peu et qui est très sous-estimée. Le design est bon, la qualité est au rendez-vous et le prix est juste. On apprécie énormément le fait qu’elle ne ressemble pas à toutes ces sub-like que l’on croise incessamment sur le marché ainsi que les tonalités proposées (rouge, bleu, noir) qui apportent une gaité qui se fait rare. Avec cette Seastrong Diver 300, Alpina propose une belle mise à jour de sa Extreme Diver avec une sobriété qui lui réussit. Est-ce qu’on la recommanderait ? Tout à fait, car c’est une très bonne option pour entrer dans les carcans du monde du luxe; n’oublions pas que c’est avant tout une montre Swiss made signé par une marque prestigieuse. Prix public : 1 250€

Montre-Alpina-Seastrong-Diver-300-Automatic-25

Montre Alpina Seastrong Diver 300 / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable / Finition polie
  • Lunette : Unidirectionnelle / Insert en aluminium
  • Diamètre : 44mm
  • Longueur : 50mm
  • Épaisseur : 13,7mm
  • Entrecorne : 22mm
  • Type de verre : Saphir plat / Traitement anti-reflets
  • Fond de boîte : Transparent
  • Mouvement : Automatique calibre AL-525 (Sellita SW-200)
  • Bracelet : Caoutchouc noir
  • Type de fermoir : Boucle ardillon / Finition polie
  • Résistance à l’eau : 30ATM / 300m
 DISPONIBLE ICI   /   1250€