Lüm-Tec, c’est une histoire de famille. Basée en Ohio, l’entreprise est intimement liée à la marque Wiegand, dont elle est aussi propriétaire, qui crée des montres sur-mesure pour les particuliers mais aussi pour plus de 40 marques à travers le monde. De la personnalisation de montre déjà existante (OEM) à la création complète (ODM), le tout Made in USA. Et avec un nom comme Lüm-Tec, il y a forcément un lien avec la luminescence. En effet, la marque a développé sa propre technique, la MDV Technology, qui consiste en l’application de 8 couches spéciales de matière Super-Luminova afin de rendre chaque cadran extrêmement visible en toutes conditions.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-11

Nous avons eu la chance de pouvoir tester l’un de leurs modèles phares que nous avions hâte de voir en vrai : la Combat B24 Carbon. La collection Combat B est révélatrice de notre face cachée machiste et du côté aventurier profondément enfoui en nous, cet aspect qui nous fait penser qu’une Jeep Wrangler couverte de boue ou qu’un F16 c’est vraiment cool. Avec un ADN de montre militaire, cette collection ne se contente pas de répliquer des formes et matières vues et revues mais se forge sa propre identité et ajoute une pointe de raffinement qui reflète les besoins de l’homme moderne…sans oublier le côté « combat » pour résister à une utilisation intense.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-5

Son boîtier de 43mm de diamètre pour 12,5mm d’épaisseur est en carbone. Oui, vous avez bien lu, en carbone, avec un coeur en titane. C’est un matériau rarement utilisé en horlogerie qui apporte une touche très surprenante à ce garde-temps. D’une part au niveau du toucher, qui est très délicat, doux et lisse, mais aussi de par sa légèreté : 77 grammes pour le modèle carbone contre 107 grammes pour le modèle similaire en bronze. La carrure est rehaussée d’une lunette moletée faisant hommage aux anciennes montres d’aviateur, la grosse couronne vissée est ornée du logo de la marque et les cornes très courbées offrent un contour confortable. C’est une marque qui aime bien jouer.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-7

Le tout est recouvert d’un verre de saphir épais avec un traitement anti-reflets clair. De l’autre côté, le fond de boîtier fileté est en titane et dévoile les entrailles du garde-temps à travers un fond transparent lui aussi en verre de saphir. Le cadran lui, mise sur la simplicité et la lisibilité : de petits rectangles pour les index, plus longs pour les heures et plus gras pour le marquage à 3-6-9-12 heures. C’est très brut, par choix, inspiré d’un cadran de gauge à l’image d’une tool watch. Idem pour les aiguilles vintage noires mattes qui donnent l’impression d’avoir été peintes à la main. La luminescence est assez impressionnante, surtout pleinement chargée en fin d’après-midi. En même temps, avec un nom comme Lüm-Tec et une technologie propre, on n’en attendait pas moins.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-14

Continuons avec le coeur de la machine : son mouvement. La Combat B24 est propulsée par le fameux calibre 9015 de Miyota : automatique avec rotor bi-directionnel et remontage manuel, 28,800 alternances par heure, 24 rubis, fonction stop-seconde ainsi qu’une réserve de marche de 42 heures. C’est une petite machine très fiable, de surcroît décorée aux Côtes de Genève sur les ponts principaux. La montre est livrée avec deux bracelets : un cuir de haute qualité mat clouté avec coutures apparentes ainsi qu’un silicone moulé qui épouse la forme des cornes. Chacun possède une boucle ardillon avec un traitement PVD dont la couleur change pour mieux se marier avec le bracelet. Le premier est sublime et le second est vraiment très confortable.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-9

En conclusion, c’est une montre qui vaut le détour. Notre seule déception fût au niveau de l’écrin en bois clair verni avec intérieur blanc en tissu qui aurait pu être à l’image de cette montre unique. Mais c’est un détail. Nous avons passé une semaine complète avec cette montre entre mer et forêt, sable et rochers, plongée et escalade, sans avoir à se soucier de sa fragilité. Car c’est une montre construite pour vous suivre en toutes conditions; son étanchéité de 20 ATM et ses verres de saphir en témoignent. Le plus intéressant reste son boîtier en carbone qui intrigue et fascine. C’est une vraie réussite, d’autres marques mériteraient de prendre le temps de se pencher sur cette matière. Bref, on hésite même à s’en acheter une nous-mêmes.

Montre-Lum-Tec-Combat-B24-8

Montre Lum Tec Combat B24 Carbon / Caractéristiques

  • Boîtier : Carbone avec coeur en titane
  • Diamètre : 43mm
  • Épaisseur : 12,5mm
  • Type de verre : Verre de saphir avec traitement anti-reflets
  • Mouvement : Automatique calibre Miyota 9015
  • Résistance à l’eau : 20ATM / 200m
  • Type de fermoir : Boucle ardillon
DISPONIBLE ICI /  815€