Tout collectionneur de montre qui se respecte se doit d’avoir une montre au style aviateur. Ainsi, il y a quelques mois, nous vous avons fait découvrir la Pilot Chrono de la marque allemande Archimede. Cette fois-ci, nous nous penchons sur un modèle plus classique de la marque : la Pilot 42 B. Pourquoi Archimede ? D’une part le prix, forcément. Mais aussi parce que l’assemblage ainsi que la fabrication de tous les boîtiers de la marque sont assurés par Ickler qui, depuis 1924, manufacture des boîtiers de montres au sein du berceau de l’horlogerie allemande : Pforzheim. Une expérience ainsi que des standards exigeants qui donnent à la cette marque relativement jeune, 12 ans pour être exacte, une véritable légitimité.

Montre-Archimede-Pilot-42-B-11

Le modèle Pilot 42 B rappelle immédiatement les montres « Beobachtungs-Uhren » (souvent dénommées « B-Uhr ») soit les montres d’observateurs fabriquées pour la Luftwaffe lors de la Seconde Guerre Mondiale. À l’origine, il s’agissait de montres très larges qui renfermaient un mouvement de montre de poche que l’on attachait au bras des pilotes, par-dessus leurs vêtements de vol, grâce à de longs bracelets en cuir. Cinq fabricants se disputaient alors ce marché très niché : A. Lange & Söhne, IWC, Laco, Stowa et Wempe. Et tous respectaient les caractéristiques communes suivantes : un boîtier de 55mm marqué « FL 23883 », une large couronne pouvant être tournée avec des gants, un spiral Breguet, une trotteuse centrale indirecte, une fonction stop-seconde et aucune protection contre les chocs.

Montre-Archimede-Pilot-42-B-4

Le boîtier du modèle qui nous intéresse est en acier inoxydable (aussi disponible en titane), fait 42mm de diamètre et 9,9mm d’épaisseur avec une longueur corne à corne de 51mm. Sa finesse est renforcée par sa lunette très mince qui lui donne une allure élancée, moins imposante que beaucoup de montres du même diamètre. Et ça passe parfaitement sous une manche de chemise ! Pour le qui concerne les finitions, la montre est entièrement brossée (zéro polissage donc), un rendu plutôt brut mais fidèle à l’origine d’une telle toolwatch. Comme attendu le brossage du boîtier est parfaitement uniforme, on n’en attendait pas moins d’Ickler. En retournant la montre, on découvre un fond transparent vissé en verre minéral qui dévoile le mouvement. Rien de tel pour le plaisir des yeux.

Montre-Archimede-Pilot-42-B-8

La couronne au style oignon elle, est gravée du logo Archimede, et s’enfonce un peu dans le poignet à certains moments. C’est un problème courant avec les couronnes surdimensionnées, rien de très gênant mais c’est un détail notable. Côté étanchéité, la montre affiche 5 ATM : elle est faite pour les airs, pas pour les eaux. Le cadran est simple, ne comporte aucun logo, affiche une grande piste de lecture pour les minutes, une petite centrale pour les heures ainsi que des aiguilles d’un bleu métallisé afin de rester fidèle aux montres B-Uhr originales. Le fond de cadran est d’un noir profond alors que les chiffres et index conservent la couleur d’origine du Superluminova C3 qui tire vers le vert clair le jour, puis un vert fluorescent la nuit. Ce n’est donc pas un hasard si la luminosité est excellente. Et pour recouvrir le tout, un verre de saphir, tout naturellement.

Montre-Archimede-Pilot-42-B-3

Ce modèle est propulsé par un mouvement suisse automatique, calibre ETA 2824-2. Nous en parlons régulièrement car c’est une machine très répandue. C’est un calibre d’entrée de gamme de la manufacture horlogère suisse, un tracteur qui a largement fait ses preuves, doté de 25 rubis et battant à 28’800 A/h avec une réserve de marche d’environ 40 heures. Malgré sa simplicité, il est très agréable à regarder via le fond de boîte, notamment avec sa masse oscillante brossée. Un effet des plus simples pour le moins réussi. Et si ce n’est pas assez pour vous, Archimede propose une masse oscillante ornée du nom et du logo de la marque mais pour un surplus assez conséquent (160€).

Montre-Archimede-Pilot-42-B-9

Pour finir, la Pilot 42 B est proposée avec 4 choix de bracelets : noir, marron foncé, marron clair et acier. Nous avons pu essayer deux versions en cuir, toutes deux avec des rivets, des surpiqûres blanches et des boucles ardillons signées. Contrairement à beaucoup de montres pilotes, le bracelet n’est pas trop épais, donc plus flexible et confortable. Nous passons la partie écrin car Archimede fait au plus simple, une petit boîte noir en cuir qui n’a rien de très spécial afin d’éviter les surcoûts.

En conclusion, c’est une montre que nous avons beaucoup aimée. Simple, bien finie, abordable ainsi qu’un véritable petit bout d’histoire à arborer au poignet. Chose que l’on aime particulièrement. Sa finesse la rend parfaite autant pour aller au bureau en cravate que pour partir en week-end en t-shirt. Elle est versatile, discrète, et à ce prix là, il n’y a pas vraiment de quoi argumenter. On risque peut-être même de craquer nous-mêmes…

Montre-Archimede-Pilot-42-B-5

Montre Archimede Pilot 42 B / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable
  • Diamètre : 42mm
  • Épaisseur : 9,9mm
  • Type de verre : Verre saphir
  • Mouvement : Automatique calibre ETA 2824-2
  • Résistance à l’eau : 5ATM / 50m
  • Type de fermoir : Boucle ardillon
DISPONIBLE ICI /  585€