Aujourd’hui, nous nous penchons sur une montre atypique au design ultra-racé qui présente des mélanges surprenants de matières ainsi qu’un style vraiment à part inspiré des automobiles sportives américaines des années 60-70. Dans la même veine que SevenFriday, REC Watches ou Dietrich, la marque suisse Gorilla casse les codes et ne suit personne. La preuve avec leur modèle Fastback, une montre automatique abordable, que nous allons passer en revue.

montre-automatique-gorilla-fastback-19

À propos de Gorilla Watches

Fondée en 2016 par deux designers, Octavio Garcia (ancien de chez Omega et Audemars Piguet) puis Lukas Gopp (ayant travaillé chez IWC, Ralph Lauren et Audemars Piguet), Gorilla est une marque  horlogère basée à Cressier près de Neuchâtel en Suisse. Avec une passion commune pour l’horlogerie et l’automobile, les deux compères ont construit une marque sur des fondations aussi solides que les marques prestigieuses, tout en délaissant le confort des sentiers battus. Gorilla est une nouvelle expression, un challenge de créativité qui teste les limites et s’alimente d’une puissance issue des « muscle cars » tout en combinant des matériaux radicaux pensés pour être vus et portés afin de livrer une expérience unique.

montre-automatique-gorilla-fastback-20

Le modèle Fastback

Plutôt que de s’épancher sur toute une collection, Gorilla ne propose pour le moment qu’un seul modèle. Nommé Fastback après les voitures américaines dont la ligne de toit descend jusqu’à l’arrière de la voiture, ce modèle est édité 500 exemplaires numérotés pour les premières pièces. C’est une interprétation horlogère de l’impertinente culture des voitures customs originaires des années 60-70, couplée à des matériaux high-tech modernes qui créent une rupture. Un design des plus atypiques renfermant un mouvement automatique japonais signé Miyota.

montre-automatique-gorilla-fastback-9

Boîtier

La Gorilla Fastback arbore une construction assez complexe sur plusieurs couches : un boîtier en carbone forgé d’aspect mat coiffé d’une fine couche d’aluminium anodisé rouge puis surmonté d’une lunette en céramique noire qui apporte une finition extrêmement brillante. L’ensemble est tenu par 4 rivets en titane. Ensuite, la couronne vissée et le fond de boîte sont en tous les deux en titane. C’est donc un mélange unique de 4 matériaux qui confèrent à cette montre un look unique. Au niveau des dimensions, c’est une montre qui en impose car le boîtier carré aux angles cassés mesure 44mm de largeur ou 48,5mm si l’on tient compte de la couronne. Mais c’est surtout une longueur totale de 57,1mm ! C’est donc toute une structure qui repose sur le poignet. Le verre lui est un saphir plat traité anti-reflets sur les deux faces tandis que le fond plein en titane est brossé verticalement. Ce dernier est d’ailleurs gravé d’une immense tête de gorille. Malgré tout et grâce à l’utilisation de matières légères, cette montre pèse 110 grammes en comptant bracelet et boucle, ce qui est très léger. Le tout est étanche à 100 mètres, ce qui vous permettra de vous baigner tranquillement.

montre-automatique-gorilla-fastback-15

Cadran & aiguilles

Le cadran est lui aussi construit sur plusieurs couches avec une partie centrale habillée d’une sorte de perlage noir. Cette dernière est cerclée d’index blancs marquants les heures tandis que des chiffres arabes ponctuent les minutes. La lunette interne elle, indique chaque minute/seconde via de fins index à bâtons blancs reposant sur une ligne rouge en rappel à la couche présente sous la lunette du boîtier. Gorilla joue avec les finitions ici en mélangeant des noirs mats puis brillants. Mais c’est avec son disque central qui remplace l’aiguille des heures que ce cadran marque sa différence avec sa forme de volant complété de cercles noirs et dont la pointe blanche sert de repère. Pour les minutes, on y retrouve une aiguille rouge alors que la fine trotteuse est noire. C’est une mise en avant très atypique des aiguilles qui crée une surprise et exacerbe le côté unique de cette montre. Comme vous l’aurez probablement deviné, index et aiguilles sont recouverts de matière luminescente, pas des plus puissantes, mais suffisante pour lire l’heure la nuit.

montre-automatique-gorilla-fastback-11

Mouvement & réglage

Tout comme SevenFriday et Dietrich, Gorilla a fait le choix d’un mouvement automatique Miyota de la série 8000. On retrouve ici un calibre 8215 qui oscille à 21’600 A/h, dispose de 21 rubis et d’une réserve de marche de 42 heures. Côté précision, même si ce n’est pas un bolide avec ses -20/+40 secondes par jour, rappelons que c’est un des mouvements les plus fiables proposés par la manufacture japonaise. Les chances d’avoir des problèmes mécaniques sont donc quasi-nuls ! Pour ce qui est du réglage, il vous faudra d’abord dévisser la couronne pour accéder à la position 1 qui permettra le remontage, puis sauter la position 2 normalement dédiée à la date (qui fait un bruit assez déplaisant – probablement car le disque a été enlevé) pour régler l’heure en position 3. Rien de révolutionnaire donc, c’est une évidence vu que l’on reste sur une montre à 3 aiguilles.

montre-automatique-gorilla-fastback-4

Bracelet & confort

Côté bracelet, la marque propose deux options : un cuir noir micro-perforé et surpiqué rouge ainsi qu’un caoutchouc noir perforé. Nous avons eu le second en main, assez épais et avec un design rappelant les montres connectées sportives, très moderne donc. Celui-ci est monté sur une boucle ardillon en titane avec une finition gaufrée sur la face extérieure puis marquée du nom « Gorilla » sur le revers. Au niveau du confort, même si c’est une grande montre, son design épouse parfaitement le poignet (même les petits), ce qui la rend agréable dès la première seconde au porté. Ensuite, en comptant sa légèreté ainsi que l’avantage que confère le caoutchouc, ce ne peut être qu’un pari gagné.

montre-automatique-gorilla-fastback-16

Notre avis sur cette montre Gorilla

Premièrement, ce n’est pas une montre pour tout le monde. Si vous êtes conventionnel, le design de la Gorilla Fastback vous rebutera immédiatement, tandis que si vous êtes plutôt rebelle, vous serez immédiatement conquis. Pour ceux ayant de petits poignets, il y a un cap à franchir car c’est une montre très imposante, d’une part à cause de son design mais également à cause des excroissances e carbone faisant office de cornes qui allongent beaucoup la montre, elle-même prolongée par le bracelet moulé qui s’y fond parfaitement. Le côté automobile n’est pas si évident, on voit clairement qu’il s’agit de l’oeuvre de designers qui n’ont pas voulu suivre les règles. Si l’on considère le prix et que l’on compare avec la concurrence, on s’y retrouve plutôt bien. Encore plus lorsque l’on voit que tous les matériaux utilisés sont de très bonne facture. Côté écrin, rien de particulier à signaler, c’est très propre avec une omniprésence de noir mat et des marquages à chaud, vous pourrez le constater par vous même dans la galerie plus bas. En gros, si vous aimez, n’hésitez pas à la commander pour au moins l’essayer.

montre-automatique-gorilla-fastback-24

Montre Gorilla Fastback / Caractéristiques

  • Boîtier : Carbone et aluminium anodisé
  • Lunette : Céramique
  • Largeur : 44mm
  • Longueur : 57,1mm
  • Épaisseur : 13,8mm
  • Entrecorne : 28mm
  • Type de verre : Saphir plat / Double traitement anti-reflets
  • Fond de boîte : Transparent / Titane
  • Mouvement : Automatique calibre Miyota 8215
  • Bracelet : Cuir perforé noir
  • Type de fermoir : Boucle ardillon / Titane sablé
  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m
 DISPONIBLE ICI   /   790€