L’année dernière, nous avons passé une journée avec la Bambino V4. En cette fin d’année, nous passons de nouveau en revue l’un des modèles phares de la manufacture japonaise, nous avons nommé la Mako 3. Cette montre de plongée signée Orient offre l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Il nous était donc inévitable de rater l’opportunité qui s’est offerte à nous : passer une journée avec la version au cadran vert portant la référence RA-AA0004E.

Orient : une des manufactures les moins chères au monde

L’histoire d’Orient a débuté il y a plus d’un siècle. À ses débuts, son fondateur Shogoro Yoshida était spécialisé dans le commerce de gros avant de décider de fabriquer ses propres montres. C’est ainsi que l’appellation « Orient » verra le jour en 1951. La spécificité de cette maison nippone historique est qu’elle produit elle-même l’intégralité de ses mouvements, faisant d’elle une véritable manufacture. Depuis 2009, elle appartient entièrement au groupe Seiko, mais elle conserve cependant une totale indépendance. Il s’agissait-là de protéger le patrimoine japonais de cette marque ancestrale. Plus généralement, Orient fait partie de ces pépites que l’on apprécie beaucoup ici. Une marque discrète mais appréciée des connaisseurs, et dont les créations offrent un niveau de finition et un rapport qualité/prix excellents.

Boîtier

Le boîtier de cette Mako 3, en acier inoxydable, présente une finition alternant entre le poli et le brossé, en faisant un outil où l’élégance n’est pas en reste. Côté dimensions, ce boîtier affiche un diamètre de 41,8mm pour une épaisseur de 13mm. La taille corne à corne est plutôt standard, avec 46,8mm de longueur, ce qui fait d’elle une création très équilibrée offrant une parfaite tenue au poignet. Nous sommes habituellement plus fans des plongeuses en 40mm, mais cette Orient est bien proportionnée, elle conviendra donc à la majorité des poignets. Elle affiche une étanchéité de 20 ATM, soit 200 mètres, garantie par son fond et sa couronne vissés. Cette dernière est également protégée, un plus qui vous évitera tout choc sur cet élément sensible du boîtier. Pour compléter ses attraits d’instrument de plongée, cette Orient dispose d’une lunette unidirectionnelle en acier à 120 clics, pourvue d’un insert en aluminium vert entièrement gradué. Cette lunette est facilement manipulable grâce à son pourtour généreusement cranté. Sa coupe en biais et sa finition polie peuvent faire glisser les doigts, mais les crans plus profonds que l’on y trouve permettent d’appuyer avec les ongles du pouce et de l’index. Le tout est coiffé d’un verre saphir plat, ce qui la différencie de sa petite soeur, la Mako 2, équipée elle d’un verre minéral. C’est un plus très appréciable, surtout pour une toolwatch conçue pour vous suivre partout.

Cadran

La cadran de cette Mako 3 est un autre point de différenciation important avec la Mako 2. Les chiffres arabes à 6, 9 et 12 ont ici disparu au profit d’index plus larges avec un repère triangulaire à midi. Ces derniers sont recouverts de matière luminescente, tout comme les aiguilles, afin d’offrir une lecture optimale quel que soit l’environnement (voir rendu dans la galerie ci-bas). L’aiguille des heures a d’ailleurs été redessinée et affiche maintenant un large embout en forme de flèche, tandis que les secondes conservent leur pointe rouge pour une légère note sportive. On retrouve un guichet de jour/date, logiquement placé à 3 heures, ainsi que le logo de la marque apposé sous l’index à midi. La référence qui nous accompagne aujourd’hui dispose d’un fond vert aussi surprenant qu’efficace. Si cette couleur est une véritable tendance actuellement en horlogerie, nous vous en parlions d’ailleurs dans notre récente sélection des montres vertes du moment, Orient a su ici présenter une teinte assez unique, sans pour autant être trop originale. Il s’agit d’un vert turquoise, foncé et discret, avec une finition peinte (même si sur le papier elle apparaît comme soleillée).

Mouvement

Nous vous en parlions un peu plus haut, Orient produit tous ses mouvements, intégralement en interne. Cette Mako III est donc équipée d’un mouvement à remontage automatique japonais, le calibre Orient F6922. Ce dernier oscille à 21’600 alternances par heure et offre une réserve de marche standard d’environ 40 heures. Il dispose également des importantes fonctions « stop-seconde » et remontage manuel. En terme de précision, ce calibre est comparable à un Miyota série 8000 ou à un 4R36 de chez Seiko, avec une dérive réelle d’environ 15-20 secondes par jour, tout à fait acceptable pour le prix. Comme souvent avec les boîtiers de plongeuses, vous ne pourrez pas observer son calibre, son fond de boîte étant plein.

Bracelet

Cette Mako 3 est montée sur un bracelet en acier inoxydable construit en 3 maillons et pourvu d’une finition brossée sauf au niveau des flancs qui sont eux polis afin de créer une continuité avec le polissage de la carrure. Ce bracelet dispose d’un fermoir à boucle déployante s’ouvrant par la pression simultanée de deux boutons-poussoirs. Afin d’éviter tout accident, un rabat de sécurité vient compléter ce système. On retrouve, sur cette boucle, une présente mais discrète gravure du logo et de la marque. Notez qu’elle ne dispose pas d’extension de plongée; même si nous sommes très peu à l’utiliser, cette option aurait été un plus pour cette une montre du genre. L’entrecorne mesure 22mm, ce qui vous permettra de la monter sur un large choix d’autres bracelets (cuir, caoutchouc ou NATO par exemple), tandis que la largeur au niveau de la boucle est de 20mm.

Notre avis sur cette montre Orient

Si nous ne devions choisir que trois mots pour résumer cette Mako 3, ce serait : efficacité, lisibilité et équilibre. Il s’agit là d’un véritable instrument, une plongeuse au sens propre du terme, qui pourra vous accompagner partout. Son cadran est l’un de ses points forts, de par l‘excellente lisibilité qu’il apporte et la teinte verte singulière qu’il propose. Orient a fait le choix judicieux d’apposer un verre saphir à la collection Mako, une caractéristique primordiale qui vient à point compléter cette montre. Tout cela pour seulement 289€, soit l’un des meilleurs rapport qualité/prix dans son segment. Si vous êtes à la recherche d’une plongeuse automatique abordable, vous l’avez peut-être sous les yeux.

Montre Orient Mako 3 réf. RA-AA0004E / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable / Finition brossée & polie
  • Largeur : 41,8mm
  • Longueur corne à corne : 46,8mm
  • Épaisseur : 13mm
  • Entrecorne : 22mm
  • Luminescence : Oui
  • Type de verre : Saphir plat
  • Fond de boîte : Plein & vissé
  • Mouvement : Automatique
  • Calibre : Orient F6922
  • Réserve de marche : 40 heures
  • Bracelet : Acier inoxydable / Finition brossée & polie
  • Boucle : Boucle déployante à poussoirs
  • Résistance à l’eau : 20 ATM / 200 mètres
  • Garantie : 2 ans
   DISPONIBLE ICI / 289€