En automne dernier, nous avons eu la chance d’interviewer Xavier de la Croix, Directeur de la Division Horlogerie chez Casio France, afin de vous présenter la gamme G-Shock Premium du célèbre groupe nippon. Depuis ce jour il est vrai, nous avons un développé petit faible pour cette marque qui nous a véritablement fasciné. Pour le coup, nous avons décidé d’aller un peu plus loin en testant un de leurs modèles phares : la MTG-S1000.

Les montres G-Shock Premium

Mais avant de commencer, petit rappel pour les retardataires afin de mieux comprendre cette gamme à part. La première G-Shock a vu le jour en 1983 mais ce n’est qu’en 2012 que la première G-Premium est née. La différence ? C’est simple : une montée en gamme sur toute la ligne. Tant au niveau des matériaux, du design, des technologies que des procédés de fabrication.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-6

Toutes les montres de la gamme Premium sont fabriquées dans l’usine phare du groupe à Yamagata au Japon. Dans cette usine équipée de lignes de production aux technologies de pointe, la marque produit des composants clés tels que le Tough Movement. Les machines elles-mêmes ont été développées par les ingénieurs Casio et tous les artisans qui y travaillent ont été récompensés pour leur savoir-faire. Cette ligne de production permet des opérations de précision dépassant les limites de l’oeil humain afin de concevoir des produits hors normes. Recherchant à associer forme et fonction, G-Shock a développé la technologie « metal-twisted » d’où la MTG tire son nom afin de proposer des montres toujours plus résistantes combinées avec l’esthétique plus sophistiquée du métal. Passons donc au crible tous les éléments de cette montre.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-17

Boîtier

Le boîtier est donc en acier inoxydable, composé de plusieurs parties, avec un revêtement en résine à l’intérieur afin de protéger le module des chocs. Il mesure 53,5mm de largeur par 58,6mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 15,5mm. C’est gros oui, mais même temps c’est une G-Shock ! La lunette elle, mesure 45mm de diamètre donc la largeur supplémentaire est surtout due aux différentes protections et ne choque pas visuellement. Son bord extérieur est biseauté alors que son bord intérieur est complété par une seconde lunette noire en acier affichant les différents fuseaux (31 grandes villes pour 29 fuseaux au total). C’est plutôt la longueur du boîtier qui impose avec son système d’attache centrale qui remplace les traditionnelles cornes, rallongeant visuellement le boîtier, surtout une fois portée. Donc petits poignets, attention, il va falloir oser.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-23

Le système d’attache en question est ingénieux et ultra-résistant, mais délicat à dévisser si besoin car il nécessite des tailles de tournevis non-standard…Mais vu que le bracelet est sur-mesure, la question du changement ne se pose même pas. Ce serait plutôt pour une opération d’entretien ou de réparation. La face du boîtier elle, est fixée par 4 vis car une fois de plus, celui-ci n’est pas fait en construction monobloc. Le fond de boîte a été forgé dans le métal grâce à un moulage par pression, révélant le logo de la construction « Triple G » : résistance aux chocs, aux vibrations et à la force centrifuge (supérieure à 15G) ! Dans l’ensemble, le boîtier est très travaillé et très bien fini; on y trouve une multitude de détails qui lui donne une « gueule » et un look résolument masculin. Difficile de voir la différence à l’oeil nu, mais G-Shock a utilisé un polissage Sallaz à effet miroir, une des techniques les plus sophistiquées. En sus de l’imposante (mais bien dissimulée) couronne électronique à 3 heures, on retrouve 3 boutons-poussoirs : « start/stop » à 2 heures et « split/reset » à 4 heures pour la fonction chronographe, puis « mode » à 8 heures. Et comme pour beaucoup de G-Shock, le tout est étanche à 200 mètres.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-14

Cadran

Côté cadran, tout comme pour le boîtier, on retrouve de nombreux détails et finitions. Tout d’abord, les index en relief des heures ont été fabriqués à partir de 4 couches différentes de résine pour absorber les chocs. Même les techniques de coupe et de déposition sont uniques. Ils vont loin chez Casio. Ces index, tout comme les aiguilles, sont couverts d’une couche luminescente de NeoBrite dont le résultat est excellent (voir galerie d’images en bas de page). On y retrouve un guichet de date noir à 4-5 heures, un fin chemin de fer blanc pour les secondes et minutes, ainsi que 4 sous-cadrans : un second fuseau (et totalisateur pour le chrono) à 3 heures, un mini-cadran AM/PM à 4 heures, un autre dédié aux différentes fonctions de la montre ainsi qu’aux jours de la semaine à 8 heures, puis un dernier pour l’affichage de l’heure sur 24 heures à 10 heures. Le fond du cadran est noir avec une texture gaufrée pour une raison bien précise : c’est un petit panneau solaire (« Tough Solar ») qui procure une alimentation autonome et transfère l’énergie vers un accumulateur. Pleinement chargé, celui-ci offre jusqu’à 5 mois d’autonomie sans lumière. Il y a donc peu de chances que vous vous vous retrouviez à court ! Et cerise sur le gâteau, le tout est protégé par un verre saphir avec traitement anti-reflets.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-16

Fonctions & utilisation

Passons maintenant aux fonctions et il y en a quelques-unes. La MTG est équipée d’une couronne électronique « Smart Access » permettant de rapidement régler l’heure selon les fuseaux sur les aiguilles principales ainsi que sur le sous-cadran situé à 3 heures. Et grâce au radio-pilotage sur 6 émetteurs (Europe, États-Unis, Canada, Japon, Amérique Centrale, Chine), une fois le fuseau sélectionné, les aiguilles se déplacent toutes seules pour se mettre à la bonne heure. On se l’avoue, c’est plutôt cool. Elle dispose également d’un chronomètre allant jusqu’à 2 heures de comptage avec une précision de 1/20ème de seconde, une alarme quotidienne ainsi qu’une fonction de correction automatique des aiguilles. Pour quoi faire ? Suite à des chocs ou des perturbations magnétiques, leur position se rectifie pour se corriger automatiquement. Et c’est sans compter l’heure universelle (29 fuseaux), le Dual Time ainsi que l’affichage date et jour de la semaine dont nous avons déjà parlé. Même s’il serait mieux de lire le guide d’utilisation (qui fait 8pages), on arrive à s’y retrouver dans les réglages. Disons qu’en 5-10 minutes, on comprend la majorité des fonctions.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-8

Vous l’avez compris, les montres G-Shock sont équipées de mouvements à quartz car aucune montre mécanique ne pourrait proposer tant de fonctions. Les G-Shock Premium sont animées par un mouvement propre à la gamme, soit le « Tough Movement » manufacturé à Yamagata, qui se charge de contrôler continuellement tout écart afin de garantir une indication parfaite de l’heure.

Bracelet & confort

Continuons avec le bracelet qui possède lui aussi quelques particularités. Il est en acier inoxydable, chose relativement récente pour G-Shock, mais avec un revêtement en résine à l’intérieur de tous les maillons (sauf ceux liant le fermoir) afin d’en améliorer le confort mais aussi afin d’en alléger le poids. C’est ingénieux et le résultat est très agréable au porté. La boucle elle, possède un fermoir avec double sécurité ainsi que deux morceaux de résine sur l’extérieur (fixés à l’intérieur). Au premier regard, c’est un peu étrange, mais on peut comprendre le choix au vu de la vocation de la montre. Les rayures sur la boucle étant souvent les première à apparaître, c’est au final bien pensé.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-18

Notre avis sur la G-Shock MTG

G-Shock nous fascine de plus en plus. C’est un peu comme si des geeks japonais avec des machines de production improbables avaient une liberté totale sur la conception des montres. Et qu’à chaque soirée arrosée de saké, les idées les plus impossibles pouvaient se transformer en réalité. C’est une marque qui ne cesse d’innover en prenant des directions que personne ne prend, et nous avons un profond respect pour cette attitude de briseur de codes. La MTG en elle-même regorge de détails et de fonctions qui la rendre bien plus intéressante au second coup d’oeil. Son gros problème (et c’est bien dommage), c’est sa taille car elle en impose. C’est dommage pour les petits poignets, mais les plus gros pourront s’éclater. Petite minute sur le packaging qui diffère également de la ligne standard G-Shock. La montre est livrée dans un véritable écrin, une sorte de boîte en carton durci avec un revêtement en cuir synthétique noir et des finitions rouges. À l’intérieur, un coussinet noir autour duquel la montre se boucle. Ça change de la boîte métallique des autres G-Shock et on apprécie. Alors, c’est pour qui ? Autant pour les personnes travaillant dans des conditions difficiles mais désirant une montre sophistiquée, que pour les fans de technologie, ces nouveaux cadres nostalgiques qui ont connu la marque dans leur jeunesse. Côté prix, on est sur du Premium avec une étiquette à 799€ mais c’est justifié.

Montre-G-Shock-Premium-MTG-S1000D-1AER-12

Montre G-Shock MTG-S1000D-1AER / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable
  • Diamètre : 53,5mm
  • Épaisseur : 15,5mm
  • Type de verre : Verre saphir / Traitement anti-reflets
  • Mouvement : Quartz à fonctionnement solaire avec accumulateur CTL920
  • Résistance à l’eau : 20ATM / 200m
  • Type de fermoir : Boucle déployante
DISPONIBLE ICI  / 799€