Image

OMEGA

Les montres de La Calypso et du commandant Cousteau – Tome 1
8 mois plus tôt

Les montres de La Calypso et du commandant Cousteau – Tome 1

Par  •  Culture Montre, CHRONIQUES

Aujourd’hui, nous vous racontons l’histoire singulière d’une équipe qui a utilisé, pour des besoins techniques, un certain nombre de montres devenues iconiques. Cette équipe, c’est celle de Jacques-Yves …
Lire La suite

10 Montres avec un petit boîtier (<36mm)
12 mois plus tôt

10 Montres avec un petit boîtier (<36mm)

Par  •  CHRONIQUES, Sélections

C’est une tendance forte qui se confirme d’année en année : les amateurs d’horlogerie se tournent de plus en plus vers les « petits » boîtiers. La mode n’est plus …
Lire La suite

Pour les 75 ans de la Seamaster, Omega sort 8 modèles aux couleurs inédites
12 mois plus tôt

Pour les 75 ans de la Seamaster, Omega sort 8 modèles aux couleurs inédites

Par  •  MONTRES, CHRONIQUES, Montre Plongée

Voilà trois-quarts de siècle que la Seamaster règne aux côtés de la Speedmaster chez Omega. Pour rendre hommage aux 75 ans son icône, la marque de Bienne lance …
Lire La suite

Les montres emblématiques de la conquête spatiale
1 an plus tôt

Les montres emblématiques de la conquête spatiale

Par  •  Culture Montre, MONTRES, CHRONIQUES

La conquête spatiale et l’horlogerie sont intimement liées. En effet, le besoin pour les astronautes d’avoir une mesure du temps précise est primordial…voire vital. Ainsi, de nombreuses montres …
Lire La suite

Omega Speedmaster Super Racing : une précision record
1 an plus tôt

Omega Speedmaster Super Racing : une précision record

Par  •  MONTRES, Montre Chronographe

Soyons honnêtes, cette nouveauté Omega est la bombe de ce début d’année ! Plus qu’une montre, c’est une nouvelle technologie que la marque suisse dévoile. Résultat : …
Lire La suite

Best of 2022 : nos montres préférées de l’année
1 an plus tôt

Best of 2022 : nos montres préférées de l’année

Par  •  CHRONIQUES, Sélections

Ce n’est pas un classement et encore moins une sélection objective. Après tout, l’horlogerie, c’est une histoire de goût. Sans équivoque, la montre de l’année est la MoonSwatch; …
Lire La suite

Omega Speedmaster X-33 Marstimer : en route pour la planète rouge
2 ans plus tôt

Omega Speedmaster X-33 Marstimer : en route pour la planète rouge

Par  •  MONTRES, Montre de Luxe, Montre Chronographe

Le plus célèbre des chronographes spatiaux écrit une nouvelle page de son histoire. Omega s’associe aujourd’hui à l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et dévoile la Speedmaster X-33 Marstimer, …
Lire La suite

Une journée avec la Swatch x Omega MoonSwatch
2 ans plus tôt

Une journée avec la Swatch x Omega MoonSwatch

Par  •  MONTRES, Montre Chronographe

C’était l’actualité phare de l’année. Dès la fuite des premières images, la sphère horlogère a cru à un canular. Et pourtant, l’idée était si folle qu’elle relevait du …
Lire La suite

À PROPOS D’OMEGA

C’est Louis Brandt qui fonda en 1848 l’une des plus grandes sociétés horlogères suisses : Omega. À l’époque, la marque porte son nom. C’est en 1879 que ses deux fils, Louis-Paul et César Brandt, décident de la production industrielle de montres à grande échelle. L’appellation Omega vient alors du calibre 19 lignes que l’entreprise lancera en 1894. La crise de la production horlogère de 1908 n’aura pas raison d’Omega qui saura sortir de cette mauvaise passe, jusqu’à la Première Guerre mondiale, qui fragilisera la firme jusqu’à la fusion. Ainsi, en 1930, Omega créa une holding avec Tissot : la SSIH. Les temps seront durs jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Loin de freiner le succès de la marque, c’est au coeur de la guerre, en 1942, que sera développé l’Omega Automatic, une des premières montres automatiques. Après la guerre, l’entreprise prospère en devenant l’emblème de la Canadian Air Force, mais également de l’armée américaine, de la Royal Australian Air Force ou encore de compagnies aériennes, ainsi qu’un partenaire du sport, avec notamment les Jeux Olympiques. L’année 1948 marquera la naissance de la première Seamaster, modèle phare de la marque et quelques années après, en 1957, celle du mythique chronographe Speedmaster. C’est la NASA qui choisira d’elle-même ce modèle en 1965 afin qu’il accompagne Buzz Aldrin sur la lune, lui donnant le surnom de Moonwatch. La crise reviendra alors en 1970, menaçant Omega du dépôt de bilan, parallèlement à l’avènement des montres à quartz. C’est la fusion entre la SSIH et l’ASUAG, futur Swatch Group, ainsi que l’entrée d’ETA SA Manufacture Horlogère, qui auront permis à Omega de renaître de ses cendres afin de faire perdurer un héritage horloger traditionnel, symbole de luxe et d’élégance.

FONDATION : 1848

SIÈGE SOCIAL : La Chaux-de-Fonds, Suisse

Haut