C’est une nouveauté signée Junghans que l’on ne voulait pas manquer. Après vous avoir parlé de cette manufacture horlogère à de nombreuses reprises, sans compter le test de la Max Bill Automatic, vous l’aurez compris : on aime les montres allemandes et Junghans en fait partie ! Cela fait d’ailleurs longtemps que nous avons noté sur notre to-do list  de retracer toute l’histoire de cette marque qui est l’une des plus fascinantes de toute l’horlogerie germanique. De géant au début du siècle dernier à petite marque confidentielle de nos jours. Aujourd’hui donc, nous passons en revue l’une des grandes nouveautés de cette marque : la Meister Driver Handaufzug.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-28

Une ode à l’histoire de l’automobile par Junghans

En 1892, épris de passion et de fascination pour l’industrie automobile, Arthur Junghans fit l’acquisition d’une des premières voitures-test produites par Gottlieb Daimler, fondateur de l’entreprise désormais connue sous le nom de Mercedes-Benz. Ce fut d’ailleurs Wilhelm Maybach (inventeur du moteur à explosion) lui-même qui lui livra l’engin. À l’époque, conduire une automobile relevait de l’aventure et c’était bien loin d’être une activité banale. Les trois innovateurs s’unirent rapidement d’une profonde amitié. Cette relation donna naissance aux premières montres de tableau de bord, produites à Schramberg, berceau de la manufacture horlogère Junghans. Outre le fait de donner l’heure, ces montres de bord permettaient de calculer la vitesse en fonction de la durée des trajets et sur une distance connue (même principe que le tachymètre).

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-22

Des montres inspirées des compte-tours

La collection Meister Driver rappelle toute une époque ainsi que l’esprit pionnier de l’automobile moderne. Chaque garde-temps de cette collection présente deux teintes de couleurs rappelant les nuances chromatiques des compte-tours de certaines Maybach des années 1930 et Mercedes des années 1950. Ce procédé de peinture met en exergue la tridimensionnalité des cadrans bombés qui apportent une touche de charme assurée. Du cadran jusqu’au bracelet, tout a été pensé par les designers de Junghans pour créer une série de montres qui allie le style unique de ces voitures anciennes à la passion de la mécanique horlogère. Découvrons maintenant le modèle Meister Driver Handaufzug sous toutes ses coutures.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-7

Boîtier

Cette montre Junghans dispose d’un boîtier en acier inoxydable mesurant 37,7mm de diamètre par 43mm de longueur corne à corne (environ) pour une épaisseur totale de 7,3mm. Une taille très rétro qui surprend de par sa finesse, car le verre bombé en plexiglass revêtu de SICRALAN mesure un peu moins de 2mm. La carrure est donc extrêmement fine, un effet accentué de par son design convexe qui donne vraiment l’impression d’avoir une pièce de monnaie posée sur le poignet.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-26

Ceci a été notamment rendu possible grâce à l’utilisation d’un mouvement mécanique à remontage manuel, ce qui économise toute la place que prendrait une masse oscillante. Pour revenir au verre, son traitement SICRALAN le rend plus efficace aux rayures mais plus compliqué à polir (le jour où il est trop rayé, vu le prix faible, autant le changer). Les cornes elles, sont fines et bien plus arquées que la Max Bill. L’ensemble est très harmonieux et entièrement poli pour un rendu éclatant. Le fond de boîte lui, est habillé de 5 vis formant une sorte d’étoile, avec un fond transparent pour laisser admirer le joli mouvement décoré.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-30

Cadran

Côté cadran, le fond est d’un gris anthracite laqué au centre donnant presque l’impression, sous certains angles, d’apporter un petit effet façon « Tropical Dial » (patine tirant sur le marron provoquée par une forte exposition au soleil). Le chemin de fer des minutes est gris mat avec des marquages de la même couleur que le fond de cadran tandis que les heures sont ponctuées par des chiffres arabes jaunes pâles au style radicalement rétro. Même constat pour la seconde déportée à 6 heures dans un sous-compteur concave jaune qui apporte de la profondeur, habillé cette fois-ci de fins marquages noirs.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-14

Les aiguilles elles, sont en acier poli avec une forme Dauphine, mais plates et couvertes d’une matière luminescente écologique (tout comme les index appliqués) d’une couleur quasi-identique aux index des heures. Le rendu dans la pénombre est tout à fait correct et pour une montre de ville, c’est un très bon point. Tel que mentionné précédemment, le tout est inspiré des compteurs de vitesse des voitures anciennes…et nous devons dire que l’effet est très réussi !

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-25

Mouvement & réglage

Passons maintenant au mouvement. Cette Junghans Meister Driver est animée par un mouvement mécanique à remontage manuel, calibre Junghans J815.1. Il s’agit d’un mouvement ETA 7001 Peseux décoré de cotes de Genève sur les ponts principaux puis de vis bleues. Ce vieux soldat de l’horlogerie oscille à 21’600A/h, dispose de 17 rubis ainsi que d’une réserve de marche de 42 heures. C’est un calibre utilisé par de nombreuses marques dont Nomos et Blancpain ! Donc côté qualité, vous n’avez pas de soucis à vous faire.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-9

Pour le fun, nous l’avons passé au Lepsi Watch Scope histoire de vérifier sa précision: déviation de 10,8 secondes par jour. Rien de particulier donc, c’est dans la norme, la bonne même. Pour le réglage, rien de plus facile : remontage en première position et réglage des heures et minutes en position deux (pas de fonction stop-seconde, l’aiguille continue d’avancer lors du réglage). La couronne est douce lors de la rotation même si la prise en main pour le remontage est un peu moins pratique du fait du petit diamètre de celle-ci.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-13

Bracelet & confort

Cette montre Junghans est montée sur un bracelet en cuir de veau naturel gris avec des surpiqures contrastées d’un gris très clair tirant sur le blanc crème. Le revers couleur cuir naturel est doté de perforations rappelant les sièges en cuir des voitures anciennes. Ainsi, le côté sportif reste discret, caché mais bien présent. Ce bracelet est souple et fin, mesurant 20mm à l’entrecorne puis s’affinant à 18mm au niveau de la boucle. Le fermoir à boucle ardillon est entièrement poli et marqué du nom Junghans. Côté confort, grâce à son poids plume et son petit diamètre, c’est une petite merveille. À tel point que l’on pourrait en oublier sa présence.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-21

Notre avis sur cette montre

Fidèle à son ADN et à son crédo de livrer des collections qui traversent les âges depuis le siècle dernier, la manufacture horlogère Junghans nous livre une nouvelle fois un garde-temps de ville délicat et élégant tout en y injectant une belle touche vintage. Au poignet, on pourrait avoir l’impression de porter une montre ancienne en parfait état. Donc si vous êtes amateur du style, vous serez ravi. Le design est bien pensé, le cadran est original et le confort est excellent. Vous pourrez également vous régaler les yeux sur son mouvement ETA 7001 Peseux qui, même si très classique, est un petit plaisir visuel. Avec la collection Driver, Junghans nous donne une fois de plus très envie, mélangeant habilement savoir-faire allemand et mécanique suisse. En revanche, sa petite taille ne conviendra pas à tous, idem pour sa fragilité. Donc aventuriers aux gros poignets, soyez certains de votre coup avant de commander (ou rendez-vous chez votre revendeur) ! Prix public conseillé : 1170€.

montre-junghans-meister-driver-handaufzug-31

Montre Junghans Meister Driver Handaufzug / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L / Finition polie
  • Diamètre : 37,7mm
  • Longueur : 42mm
  • Épaisseur : 7,3mm
  • Entrecorne : 20mm
  • Type de verre : Plexiglas trempé / Revêtement SICRALAN
  • Mouvement : Automatique calibre J815.1
  • Bracelet : Cuir de veau surpiqué / Revers perforé
  • Type de fermoir : Boucle ardillon / Finition polie
  • Résistance à l’eau : 3ATM / 30m
 EN SAVOIR PLUS   /   1170€