Image

NOMOS

HISTOIRE DE LA MARQUE

Nomos, maison horlogère allemande, fut fondée en 1990 par Roland Schwertner, photographe et informaticien. C’est au sud de Berlin, à Glashütte, que Nomos décide de concevoir ses garde-temps, et pour cause. Depuis 1845, le célèbre village abrite des horlogers de renom aux valeurs traditionnelles, notamment dans la conception des montres. C’est un label d’exception que s’offre Nomos en produisant dans cette ville, car l’appellation Glashütte ne s’obtient pas facilement. Ainsi, en confiant 95% de la production de ses garde-temps à la commune allemande, Nomos garantit la qualité, mais transmet également la passion dans ses réalisations grâce aux équipes sur place. Forte de ses horlogers aguerris, la marque Nomos repousse les limites en recherchant de nouveaux matériaux pour ses montres, des nouveautés dans la chaîne de fabrication, le tout avec un design épurés s’inscrivant dans la veine du courant Bauhaus. Et la consécration a eu lieu en 2014 avec le Nomos Swing System : le premier échappement de Nomos qui permit à la société de prendre définitivement son envol des fournisseurs suisses. Après de nombreuses recherches pour récupérer un savoir-faire perdu en raison des l’ascension des montres à quartz, l’acharnement des équipes Nomos en collaboration avec l’université de Dresde, a payé. Ainsi sortit le modèle Metro, début d’une longue série de montres équipées de ce système. Et les prouesses technologies de Nomos ne s’arrêtent pas là. La marque développa le calibre DUW 3001, un record de finesse, puis le calibre DUW 6101, premier mouvement « neomatik » avec affichage de date. Nomos, c’est aujourd’hui près de 300 collaborateurs répartis entre Glashütte et Berlinblau, l’atelier de création berlinois, dont l’objectif est d’imaginer des montres uniques et élégantes, tout en continuant la recherche technologique et le développement.

FONDATION : 1980

SIÈGE SOCIAL : Glashütte, Allemagne

DERNIERS ARTICLES SUR NOMOS GLASHÜTTE

Haut