Image

TISSOT

HISTOIRE DE LA MARQUE

En 1853, Charles-Félicien Tissot et son fils Charles-Emile s’associent pour fonder un comptoir d’établissage au coeur de leur ville natale, Le Locle, dans le canton de Neuchâtel en Suisse. La moitié des habitants de la commune étaient alors des artisans-horlogers qui réalisaient la fabrication des pièces à domicile, tandis que l’assemblage et la vente avaient lieu dans un comptoir d’établissage. Grâce à un solide réseau et à un développement dans toute l’Europe, la société prospère. En 1901, Charles-Emile Tissot reprend les rênes de la société et emmène ses garde-temps à l’international où ils rencontreront un succès phénoménal, notamment en Russie. C’est ainsi que le Tsar commandera de nombreuses pièces jusqu’à la révolution russe qui causera la chute des ventes. Cherchant de nouveaux débouchés, des ébauches de production mécanique verront le jour en 1915, puis en 1917 Tissot deviendra une manufacture de montres-bracelets destinées au grand public. Après la Première Guerre mondiale, la société conclut un partenariat commercial avec Omega qui débouchera sur une fusion. De cette collaboration naîtra à la SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère). Dans les années 1930, Tissot va réussir à produire des montres antimagnétiques grâce à l’utilisation de silicium dans ses calibres, augmentant considérablement la précision de ses garde-temps à une époque où les champs magnétiques dus à l’électricité dérèglent les montres. Les années 1980 arrivent avec la crise horlogère qui s’abat sur toutes les entreprises horlogères suisses, la fameuse crise du quartz issue d’une concurrence d’un nouveau genre venue du Japon. Une nouvelle fusion en 1983 avec l’ASUAG donnera naissance en 1998 à l’actuel Swatch Group, permettant à la marque de survivre dans une premier puis de continuer son ascension par la suite. C’est ainsi que Tissot poursuivra ses découvertes technologiques, mettant notamment au point la première montre tactile en 1999, la T-Touch. Entre modernité et tradition, les montres Tissot accompagnent les sportifs de haut niveau avec des ambassadeurs célèbres comme Tony Parker en NBA ou encore Marc Márquez en MotoGP.

FONDATION : 1853

SIÈGE SOCIAL : Le Locle, Suisse

DERNIERS ARTICLES SUR TISSOT

Haut