C’est une montre que nous avions envie de tester depuis pas mal de temps. Si vous lisez notre site régulièrement, vous l’avez certainement croisée dans notre sélection de 10 montres automatiques à moins de 1000 euros et pour cause. Hamilton est non seulement une marque reconnue mondialement mais surtout une manufacture horlogère avec une très bonne réputation offrant de beaux garde-temps à un excellent rapport qualité/prix. Aujourd’hui, nous vous présentons donc une revue en détail d’un des best-sellers de la marque : la montre Hamilton Khaki Navy Pioneer Auto.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-26

Hamilton : une manufacture suisse née aux USA

Rattaché à la SSIH (devenue le Swatch Group) depuis 1975, Hamilton est une manufacture horlogère suisse. Mais n’oublions pas son histoire ayant débuté sous le nom d’Adam & Perry Watch Co. en 1874 à Lancaster en Pennsylvanie, États-unis. En partant d’un prototype développé par E.F. Bowman produit à seulement 1000 pièces, qui fut ensuite révisé et agrandi pour être produit par la Lancaster Watch Company, ce n’est qu’en 1892 que les première montres « Hamilton » virent le jour. Les premières séries furent dédiées aux employés des chemins de fer américains grâce à une précision inégalée ayant permis de mettre fin à une grave série d’accidents ferroviaires.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-29

Par la suite, la marque américaine s’initia au domaine de l’aviation lorsqu’en 1919 les premiers pilotes du service d’aviation postal américain effectuaient des vols entre Washington et New York, montre Hamilton au poignet. À la fin des années 1930, c’est tout naturellement qu’Hamilton devint la montre officielle des compagnies aériennes. Cet esprit fut ancré dans la marque qui collabora également avec les plus grands escadrons aériens. La manufacture a également été présente dans un domaine assez inattendu : le cinéma hollywoodien. Tout d’abord dans le film « Frogmen » en 1951 grâce à ses montres étanches puis ensuite au poignet d’Elvis Presley qui choisit lui-même une montre Hamilton pour le film « Sous le ciel bleu de Hawaii ». À partir de là, les collaborations cinématographiques se sont enchaînées : « L’odyssée de l’espace », « Men in Black », « Interstellar », « The Martian », etc.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-6

La collection Khaki Navy

Revenons maintenant sur la montre qui nous intéresse ou plutôt à la collection en elle-même. Avec des modèles aussi variés que surprenants (dont la montre portée par Matt Damon dans le film « The Martian »), chaque montre de la collection Khaki Navy a été pensée pour les aventures sur au et-dessous du niveau de mer. Avec des looks modernes autant que vintages, toutes ont un caractère trempé avec un style tout terrain. Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui, la Pioneer Auto puise son inspiration des chronomètres marins fabriqués par Hamilton dans les années 1940. C’est une montre automatique intemporelle mais avec un design bien particulier.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-14

Boîtier

Cette montre Hamilton dispose d’un boîtier en acier inoxydable de 43mm de diamètre par 52mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 10,5mm. Même si sa longueur est accentuée par ses cornes à anses, son paraître sur le poignet est diminué par leur finesse. Son design cylindrique est assez discret car même si ce n’est pas une montre fine, c’est presque le cas. Avec un fond de boîte convexe ainsi qu’une lunette légèrement biseautée sur le dessus, cela aide aussi un petit peu. Côté style, ce sont indéniablement ses anses ainsi que sa lunette moletée qui lui confèrent un look vintage, ajoutant de la complexité ainsi que de la texture. Mais la carrure se révèle aussi complexe avec un centre aminci discrètement brossé puis des excroissances au niveau des cornes. Ainsi, son diamètre est plus mince sur les côtés du boîtier.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-38

Le fond de boîtier à vis est entièrement poli avec une surface assez large qui sera malheureusement propice aux micro-rayures, mais visuellement très agréable avec ses 6 vis entourant le verre qui dévoile les rouages du mouvement. De l’autre côté, on y retrouve un verre saphir plat. La couronne elle, mesure 6,5mm de diamètre par 3,5mm de profondeur avec des bords crantés et une face sablée arborant le logo « H » de Hamilton. C’est un design qui paraît simple au premier abord mais dont la multitude de détails révèle toute sa beauté. Et vu que le tout est étanche à 100 mètres, c’est plutôt pratique (même s’il ne faut pas oublier que le bracelet est en cuir).

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-30

Cadran

Tout comme les chronomètres marins, le cadran de cette Khaki Navy privilégie la lisibilité avec de grands et larges chiffres arabes ainsi qu’un chemin de fer continu marqué de tous petits triangles noirs toutes les 5 minutes. Les minutes et secondes sont positionnées sur une lunette interne dont la hauteur est assez surprenante. La couleur du fond est un argenté mat donnant l’impression d’être blanc avec du recul et reflétant timidement des reflets métallisés. Ensuite, le guichet de date rectangulaire positionné à 3 heures est clairement blanc avec des bords en biseau entourés d’une fine ligne noire. Finalement, les aiguilles ont toutes été bleuies à la flamme selon les traditions. Rien de très spécial à vous révéler, c’est très simple et rentre parfaitement dans les codes de la montre marine.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-15

Mouvement & réglage

Côté mouvement, cette Hamilton Khaki Navy Pioneer Auto nous réserve une belle petite surprise. Son calibre automatique H-10 dispose d’une réserve de marche de 80 heures, soit de quoi durer plus de 3 jours (contre 40 heures sur la plupart des montres). Vu qu’il s’agit d’une marque du Swatch Group, il on pourrait penser qu’il s’agit du même mouvement que le Powermatic 80 de Tissot, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit d’un ETA C07.111, équivalent au 2824-2, mais avec une plus grande réserve de marche. En revanche, la fréquence du mouvement passe de 28’800 à 21’600A/h, perdant un peu de précision et rendant le déplacement de la trotteuse moins fluide.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-32

La chaîne cinétique a été modifiée, le régulateur d’échappement a été supprimé, le barillet a été amélioré pour offrir plus de réserve de marche puis le rotor a été squeletté avec un « H » au centre. Passage inévitable sur notre Lepsi Watch Scope, voici les résultats obtenus : déviation quotidienne de 9s et amplitude de balancier de 237° sur un repère de 0,4ms. C’est très correct, on ne s’attendait pas à plus. Au niveau du réglage, rien de plus traditionnel : une fois la couronne dévissée, remontage manuel en position 1, réglage de la date en position 2 puis réglage de l’heure en position 3 avec fonction stop-seconde. La couronne est douce et très agréable à tourner, c’est toujours un bon point.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-12

Bracelet & confort

Le bracelet en cuir brun, grainé et surpiqué blanc avec un revers en cuir naturel, mesure 22mm de largeur à l’entrecorne puis s’affine jusqu’à 20mm au niveau de la boucle ardillon. Assez rigide lors de la prise en main, il se révèle assez souple pour parfaitement épouser le poignet tout en étant confortable. Pas doux, mais confortable. Contrairement à la majorité des bracelets épais, celui-ci n’est pas rembourré, ce qui explique peut-être cette flexibilité. Cela se remarque sur la tranche qui n’a pas été collée pour masquer la double épaisseur mais juste teinte. C’est donc un très beau bout de cuir ! Côté boucle, le traditionnel fermoir ardillon affiche un design bien particulier, musclé et très géométrique. Il est entièrement brossé sauf sur la tranche biseautée qui est polie, jouant habilement avec les reflets de lumière.

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-28

Notre avis sur cette montre

C’est un modèle que nous avions envie de tester depuis pas mal de temps car la réputation de la marque ainsi que leur rapport qualité/prix méritent le détour. Et vu que beaucoup préfèrent investir dans des marques connues pour leur premier véritable achat, Hamilton nous semblait être un choix judicieux. Malgré ses airs rétro, c’est une montre assez racée qui ne passe pas inaperçue sur un poignet, d’autant plus que 43mm de largeur, ce n’est pas anodin. Il faut donc apprécier le style pour apprécier la montre. On aime l’exécution « Swiss made », le mouvement automatique avec sa réserve de marche de 80 heures ainsi que toutes les petites attentions portées au boîtier. On aime un peu moins son diamètre (car nous avons de petits poignets) et le manque de luminescence même si c’est normal pour une montre du genre. Petite note sur l’écrin même s’il est tellement classique que cela ne fera pas vraiment pencher la balance. La boîte en carton marquée à chaud renferme un écrin noir également cartonné abritant un coussinet en simili-cuir sur lequel repose la montre. Grosso modo, c’est un bon classique, très bon même et qui ne vous décevra pas. Prix public conseillé : 895€

montre-hamilton-khaki-navy-pioneer-25

Montre Hamilton Khaki Navy Pioneer Auto H78465553 / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable / Finition brossée & polie
  • Diamètre : 43mm
  • Longueur : 52mm
  • Épaisseur : 10,5mm
  • Entrecorne : 22mm
  • Fond de boîte : Verre saphir
  • Type de verre : Saphir plat
  • Mouvement : Automatique calibre Hamilton H-10
  • Bracelet : Cuir de veau / Surpiqué
  • Type de fermoir : Boucle ardillon / Finition brossée & polie
  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m
 DISPONIBLE ICI   /   895€