Sinn fait parti de ces marques très connues par les amateurs d’horlogerie mais très peu répandues chez les revendeurs. En France comme à l’étranger car la marque ne passe pas dans les sillons du traditionnel système de distribution (histoire de continuer à offrir des prix compétitifs). Malgré cela, les forums fourmillent d’informations et de louanges sur la marque. Des montres d’une immense qualité alliant la qualité de fabrication allemande à la mécanique suisse. Nous vous avions déjà présenté gamme Sinn 566, de petites montres allemandes simples, sportives et élégantes. Aujourd’hui, nous passons en revue ce modèle 556 A, le plus abordable de chez Sinn.

Test-montre-Sinn-556-A-26

Les montres Sinn

La marque vous a déjà été présentée, chose réitérée lors du test de la Sinn T2 B, mais nous pensons aux nouveaux lecteurs du Petit Poussoir alors voici un petit récapitulatif. Fondée en 1961 à Francfort, cette marque allemande est essentiellement connue pour ses innovations techniques, comme si les ingénieurs de Sinn passaient tout leur temps à inventer de nouveaux procédés chaque jour de la semaine : technologie de déshumidification, mouvements sans lubrification, métaux anti-rayures, résistance aux températures extrêmes, etc. Autre particularité notable et très rare, les boîtiers sophistiqués de Sinn sont directement fabriqués par l’une de leurs filiales, SUG, à Glashütte. La première montre automatique à aller dans l’espace fut d’ailleurs une Sinn et ce n’est pas pour rien. Les amateurs de Bell&Ross connaissent probablement la marque en ayant remarqué la signature « Bell & Ross by Sinn » sur le marché de l’occasion. Car les premiers modèles B&R étaient fabriqués chez eux.

Test-montre-Sinn-556-A-13

Boîtier

Mais penchons-nous sur ce qui nous intéresse le plus : la 556 A. Son boîtier en acier inoxydable mesure 38,5mm de diamètre par 45mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 11mm. Il possède une finition « satinized » pour reprendre le mot de Sinn, soit une finition régulière à mi-chemin entre le brossage et le polissage. Un rendu très simple et discret, légèrement plus brillant qu’un brossage très approprié pour cette montre afin d’atténuer son côté « toolwatch« . Les cornes sont fines, courtes et très arrondies, lui conférant un gabarit bien proportionné sur le poignet pour une taille idéale en toute occasion, alors que la carrure est cylindrique avec un bord droit. La lunette elle, est biseautée et légèrement décalée sur le centre de la carrure, lui donnant plus de hauteur afin que la boîte dans son ensemble ne soit pas trop fine car ce n’est pas exactement le résultat recherché. La couronne, vissé, protégée par un protège-couronne, est assez large (6 x 5,5mm) pour une meilleure prise en main et un look plus sportif. Le fond de boîte, également vissé, est équipé d’un verre saphir tout comme pour le cadran (avec traitement anti-reflets sur les deux faces). Le tout est étanche à 200 mètres ! Une excellente nouvelle pour une montre discrète comme celle-ci.

Test-montre-Sinn-556-A-2

Cadran

Côté cadran, on remarque immédiatement l’influence de la gamme aviateur de chez Sinn. C’est clairement un style que l’on a l’habitude de croiser sur des montres « flieger ». Celui-ci est à fond noir mat, très sombre, avec de larges index blancs pour les heures/minutes complétés par quatre chiffres arabes à 3-6-9-12 heures (la version 556 I en est dépourvue). Forcément, tous sont luminescents, tout comme les aiguilles en glaive aux proportions réduites. Pour une raison qui nous est inconnue, Sinn n’a pas utilisé de SuperLuminova. Pour autant, la puissance de la luminescence est correcte (voir galerie en bas de page), chose certainement due à l’épaisseur des surfaces où celle-ci a été apposée, mais un peu inégale. C’est un peu dommage. On remarque également un tout petit guichet de date positionné à 4-5 heures sur fond noir aux bords légèrement arrondis. Un parfait exemple de ce que l’on attend pour un dateur : se fondre dans la masse. Et pour ponctuer le tout, on retrouve le logo de la marque « Sinn » à 12 heures puis la mention « Made in Germany » à 6 heures. Le rendu est simple et accentue le côté sportif de cette montre.

Test-montre-Sinn-556-A-5

Mouvement

Côté mécanique, on y retrouve le célèbre calibre ETA 2824-2 en version Elaboré, soit une finition de 2ème niveau (sur 4) pour ce mouvement. Au menu : masse oscillante dorée avec côtes de Genève sur l’intérieur et soleillage sur l’extérieur, vis bleues et ponts également soleillés. Ce mouvement n’est plus à présenter : 25 rubis, 28’800A/h, réserve de marche de 38 heures et fonction stop-seconde, sans oublier ses capacités d’absorption des chocs et sa résistance aux interférences magnétiques (selon des standards DIN 8308 et DIN 8309). Histoire de, nous l’avons analysé avec le Lepsi Watch Scope et voici les résultats : variation de marche de 2,1 secondes par jour et amplitude de balancier de 325° sur un repère de 0,5 millisecondes. Une amplitude plutôt élevée (mais c’est mieux que pas assez) et une précision étonnante en comparaison avec celle annoncée de +/-12 secondes par jour. Le temps devrait modifier les choses. Quoi qu’il en soit, c’est un mouvement ultra-fiable qui perdurera.

Test-montre-Sinn-556-A-3

Bracelet & confort

Pour ce qui est du bracelet, nous avons testé cette Sinn 556A sur un bracelet en acier à 2 maillons avec un fermoir à boucle déployante simple. Celui-ci mesure 20mm de large à l’entrecorne puis s’effile jusqu’à 18mm au niveau de la boucle. À ce niveau là, Sinn régale en proposant de nombreuses options pour le bracelet : cuir (19 choix), acier (2 choix, silicone (2 choix). Le bracelet acier lui, possède une finition satinée comme le reste du boîtier et un design propre à la marque; une touche que l’on apprécie particulièrement. La boucle est longue et arrondie avec une extension de plongée, un autre plus de cette montre. L’ajustement des maillons s’opère avec un tournevis. Certains aiment moins, nous on préfère car l’on se sent plus en sécurité qu’avec de simples pompes. Côté confort, chapeau bas car c’est selon nous l’une des montres sportives les plus confortables que nous ayons pu tester. Ses dimensions se posent idéalement sur le poignet avec une finesse vraiment appréciable. Certes, sont diamètre de 38,5mm que en refroidir certains, mais elle ne fait pas petite sur le poignet, tout au contraire (et pourtant notre taille idéale est 40mm). Elle fait masculine avec un look solide et résistant. Pas de surprise au niveau du poids, on est dans la norme (65 grammes sans compter le bracelet) au vu de sa taille.

Test-montre-Sinn-556-A-10

Notre avis sur la Sinn 556 A

En tout franchise, ce n’est pas une montre qui tape dans l’oeil. On la regarde et oui elle est sympa mais l’on ne bavera pas toutes les nuits en rêvant la porter au poignet. Ceci dit, c’est une montre idéale pour la vie de tous les jours. Autant en week-end sur un bateau qu’en soirée avec des amis et même en costume au bureau. Elle est discrète mais masculine et surtout fabriquée pour être maltraitée. Sa finition limitera les micro-rayures et ses dimensions ainsi que son poids vous feront presque oublier que vous l’avez au poignet (une fois de plus sans particularité exceptionnelle). Sa beauté réside dans sa simplicité et c’est une chose que Sinn sait très bien faire. Nous voyons beaucoup de montres et en avons aussi beaucoup (la passion dépasse la raison), et cette 556A est clairement une montre que nous risquons d’acheter. Pas trop sportive, ni trop classique ou trop élégante, c’est une balance parfaite en toute occasion. Si l’on prend en compte la qualité des produits Sinn ainsi que la mécanique fiable qui l’accompagne, c’est un achat raisonnable et raisonné que l’on conseille fortement.

Test-montre-Sinn-556-A-20

Montre Sinn 556 A / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable / Finition satinée
  • Diamètre : 38,5mm
  • Épaisseur : 11mm
  • Luminescence : SuperLuminova C3
  • Type de verre : Verre saphir avec traitement anti-reflets
  • Mouvement : Automatique calibre ETA 2824-2 / Finition Elaboré
  • Résistance à l’eau : 20ATM / 200m
  • Type de fermoir : Boucle déployante / Finition satinée
DISPONIBLE ICI  /  À PARTIR DE 850€