Commençons avec un peu d’histoire. Marque allemande fondée en 1961 par Helmut Sinn, elle fût la première à envoyer une montre automatique dans l’espace (l’Omega Speedmaster étant à remontage manuel) avec son chronographe Model 140 S en 1985. Quasiment 10 ans plus tard, alors rachetée par l’ingénieur Lothar Schmidt, SINN développa un modèle fait de pur titanium, ainsi protégée des champs magnétiques (1000 Gauss) et avec un mouvement oscillant librement en suspension.

Montre-Sinn-556-21

D’autres dates marquantes ont fait l’histoire de la marque et certains modèles sont notamment connus pour leur étanchéité jusqu’à 500 bars (5000 mètres). Ce que l’on en retient ? Un savoir-faire et un gage de qualité indiscutable. Maintenant, penchons-nous sur le modèle qui nous intéresse aujourd’hui : la série 556. Inspirée des cadrans de pilote, c’est le modèle d’entrée de gamme de SINN et une montre que l’on apprécie particulièrement.

Montre-Sinn-556-20

Cette série comprend la 556 A (avec chiffres arables) et la 556 I (index uniquement), identiques en tous autres points. Avant de passer en revue toutes les caractéristiques que la montre possède, voici ce qu’elle ne possède pas : les technologies SINN telles que les capsules déshumidifiantes ou les boitiers Tégimentés. Nous avons ici un garde-temps sportif de qualité dans sa forme la plus simple.

Montre-Sinn-556-19

Le cadran est noir mat avec des indices (et numéros pour la 556 A) clairsemés favorisant la lisibilité qui vous feront certainement penser à Bell&Ross. Tous étant revêtus de couleur luminescente. Même esprit pour les aiguilles aussi inspirées des instruments de bord aéronautiques. Selon le modèle, le guichet de date à fond noir change de position : à 3 heures pour la version I et à 4-5 heures pour la version A. Le tout est protégé par un verre de saphir traité anti-reflets. C’est simple et très efficace.

Montre-Sinn-556-15

SINN est bien connu pour ses boîtiers sophistiqués, fabriqués directement via sa filiale SUG à Glashütte, chose plutôt rare dans le secteur. Les dimensions du boîtier sont très intéressantes : un diamètre de 38,5mm, une épaisseur de 11mm et des entre-cornes de 20mm. À la fois compacte avec des lignes affûtées et une finition satinée, c’est l’idéal pour une montre sportive. Sans mentionner son étanchéité de 20 bars (200 mètres) très appréciée.

Montre-Sinn-556-14

Son mouvement est un ETA 2824-2 à 25 rubis, relativement basique et rustique mais très robuste, avec une réserve de marche de 38 heures. Son rotor doré signé SINN tape dans l’oeil grâce à son fond de boîtier transparent vissé, aussi protégé par un verre de saphir traité anti-reflets. Au passage, on apprécie particulièrement les entre-cornes forées, petit aspect pratique pour faciliter le changement de bracelet. C’est un parti-pris peu commun car l’impact est directement visible sur le côté du boîtier.

Montre-Sinn-556-16

En bref, c’est une excellente montre à un excellent prix. Elle est simple mais belle et a été fabriquée pour durer. Les différents bracelets signés SINN (métal, caoutchouc, cuir) disponibles sauront l’habiller pour l’adapter à toutes les situations de votre vie. Le seul bémol est sa luminescence qui n’est pas stellaire; on aurait par exemple aimé voir du Luminova mais ce n’est certainement pas cela qui vous fera changer d’avis si elle vous intéresse. Vous serez heureux de l’avoir au poignet, c’est garanti.

Montre-Sinn-556-8

Montre Sinn 556 / Caractéristiques

  • BoÎtier : Acier inoxydable satiné
  • Diamètre : 38,5mm
  • Épaisseur : 11mm
  • Type de verre : Saphir
  • Mouvement : Automatique ETA 2824-2
  • Résistance à l’eau : 200m
  • Type de fermoir : Boucle ardillon et déployante selon bracelet
ACHETER MAINTENANT /   790€ À  945€

Photo © Rambam / Dime a dozen