Steinhart est une marque autant aimée que détestée par les amateurs de montres. Ceux au budget limité adorent alors que les mordus de Rolex détestent. Ce problème provient essentiellement de leur collection Ocean One qui ressemble un peu trop à la Submariner. Quoi qu’il en soit, tout le monde s’accorde sur une chose : malgré les ressemblances de certains de leurs modèles, le rapport qualité/prix est indiscutable. Il est même difficile de comprendre comment la marque fait pour proposer des prix si attractifs tout en conservant la fabrication en Allemagne avec le label « Swiss made ». Nous avons cette fois-ci décidé de nous pencher sur une gamme qui ne fait pas débat, les montres pilotes, et plus exactement l’un des derniers modèles de cette collection : la Nav B-Uhr 44 Premium.

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-19

Tout collectionneur qui se respecte ne peut passer outre une montre au style aviateur, c’est pourquoi il nous a paru incontournable de passer en revue l’un de ces modèles de Steinhart. Cette marque allemande est plutôt efficace au niveau de la livraison, donc une fois la demande faite, nous avons reçu le colis en l’espace de quelques jours. À l’ouverture, pas de surprise car nous avions déjà goûté à l’expérience : le garde-temps est accompagné d’un écrin de bonne qualité en cuir noir, protégé sur la partie supérieure par une mousse style « boîte à oeufs », renfermé dans une boîte en carton blanc. De ce côté, rien à signaler. Une fois au poignet, le rendu est un peu large (car nous avons de petits poignets) mais c’est aussi le style « Flieger« , inspiré des montres d’officiers de la Luftwaffe, qui le veut…et encore nous avons pris un petit modèle. Le standard de l’époque ayant été 55mm !

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-20

Son boîtier de 44mm de diamètre est en acier inoxydable 316L. Il est légèrement plus fin que le reste de la collection, soit 2,2mm de moins pour 12mm de hauteur au total, et est finement brossé de manière très uniforme. Cela limite notamment les traces sur la carrure. Seuls deux éléments sont polis: la lunette ainsi que le bord du fond transparent au dos de boîte, ce qui n’est pas le cas du reste de la gamme. C’est une finition supplémentaire qui justifie le côté premium. De manière générale, son design assouplit les bords qui paraissent plus ronds et doux que les modèles fidèles aux standards authentiques afin d’améliorer le confort. La couronne, poussée, reprend le style onion surdimensionné avec une tige relativement longue qui ne gêne pas au quotidien. Le réglage ou remontage est vraiment agréable car celle-ci se tire/tourne très facilement et doucement. À notre grande surprise, la couronne n’est pas signée, tout comme la plupart de la gamme. La raison nous est inconnue. Le tout est étanche à 5ATM / 50 mètres, donc si l’envie de nager vous prend, oubliez.

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-3

La cadran lui, est aussi stérile qu’il est sensé l’être. Une simplicité à laquelle on s’attendait mais sans lésiner sur les détails qui peuvent faire la différence. Sur le fond noir ont été apposés les index, marqueurs et chiffres arabes, qui ont été généreusement couverts de Superluminova bleu imprimé en 3D. Vous le remarquerez immédiatement en regardant le cadran de biais car ceux-ci font quasiment 1mm d’épaisseur. L’effet est très appréciable. À 12 heures, le standard historique de la flèche pointant vers le haut est bien présent. Les aiguilles en épée aussi, polies et dorées sur les bords extérieurs, recouvertes de Superluminova avec un design effilé facilitant la lecture du temps. Le tout est protégé par un verre de saphir avec double traitement anti-reflets intérieur, légèrement bombé, ce qui est plutôt atypique pour une montre flieger. C’est un autre gage de qualité de la part de Steinhart.

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-9

Côté mouvement, nous découvrons pour la première fois un calibre A10 Soprod : 25 rubis, fonction stop-seconde, 28’800 alternances par heures, remontage bidirectionnel et 42 heures de marche. Sans compter la décoration perlée, les visses bleutées ainsi que la masse oscillante dorée marquée au logo de la marque que vous pourrez constater sur les photos. Le rendu est superbe. Ce calibre est sensé être de meilleure facture que l’ETA 2824 ou le ST5 de Steinhart. Une sorte d’équivalent de l’ETA 2892. Son épaisseur de 3,6mm justifie partiellement le gain de 2,2mm sur la hauteur du boîtier. Étant donné que certains annoncent ce producteur industriel du groupe Festina comme le successeur des célèbres ETA, cela rend la chose d’autant plus intéressante.

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-15

Pour finir, le bracelet livré avec ce modèle est vraiment très épais. Il s’agit d’un cuir russe noir avec de larges surpiqures blanches qui se ferme via une boucle ardillon polie, aussi épaisse, marquée au nom de la marque. C’est solide et bien fini. En conclusion, c’est un modèle qui vaut son pesant d’or. Beaucoup de marques proposent des modèles au style flieger à des prix attractifs (Stowa, Laco, Archimede, etc.), mais à caractéristiques équivalentes, aucune n’arrive à s’aligner avec le prix proposé par Steinhart. De notre côté, si nous devions choisir, nous opterions plutôt pour un modèle plus vintage, fidèle aux originaux, mais c’est une affaire de goût. Ce garde-temps est très bien construit et très bien fini, notre expérience fût excellente. Le service après-vente de Steinhart est à l’écoute, efficace et flexible. C’est important car aucun distributeur ne propose cette marque en boutique en France. Bref, on aime. Après c’est une histoire de goût.

Montre-Steinhart-Nav-B-Uhr-44-Premium-10

Montre Steinhart Nav B-Uhr 44 Premium / Caractéristiques

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L
  • Diamètre : 44mm
  • Épaisseur : 12mm
  • Type de verre : Verre de saphir bombé avec traitement anti-reflets
  • Mouvement : Automatique calibre Soprod A10
  • Résistance à l’eau : 5ATM / 50m
  • Type de fermoir : Boucle ardillon
DISPONIBLE ICI /  540€