Si vous êtes un lecteur fidèle du Petit Poussoir, vous savez que nous essayons constamment de dénicher des nouveautés ainsi que faire découvrir des marques peu connues qui méritent d’être reconnues. C’est notamment le cas d’Anonimo ou de Satory Billard dont nous avons parlé dernièrement. Et c’est également le cas de la marque derrière le modèle sur lequel nous allons nous pencher aujourd’hui. Une montre équipée d’une boussole solaire au style unique tout droit venu d’Italie, nous avons nommé la Terra Cielo Mare Orienteering BP.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-18

Qui est Terra Cielo Mare ?

Cette marque horlogère basée à Varèse au Nord de Milan a été fondée en 1999 par Emilio Fontana et Giorgio Lattuada, deux experts reconnus en haute horlogerie durant les années 1970. L’idée derrière Terra Cielo Mare (TCM) qui signifie « terre ciel mer », était de mélanger la mécanique suisse à un design clairement italien tout en faisant de chaque modèle un hommage à un événement ou à une personne ayant marqué l’histoire italienne. Suite au lancement de leur premier modèle en 2001, la marque rencontré un franc succès à l’échelle nationale, jusqu’en 2007, année durant laquelle Emilio Fontana est décédé. En 2011, deux familles portant curieusement les noms de Fontana et de Gadda ont racheté la marque. Familiers avec la fabrication de composants dédiés à la haute horlogerie, les nouveaux propriétaires ont apporté leur savoir-faire pour améliorer la qualité des montres Terra Cielo Mare tout en adoptant une production Swiss made. Chaque montre est entièrement finie à la main, pièce par pièce, s’adressant à une population d’amateurs passionnés sensibles à la qualité et au détail. Depuis, la légitimité de la marque a grimpé tout comme son empreinte à travers le monde avec l’exploration de marchés étrangers, notamment au Japon.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-24

La collection Orienteering

Si vous avez vu le film « World War Z » avec Brad Pitt et que vous avez une vision digne d’un aigle, vous avez probablement remarqué qu’il portait une montre particulière : une Orienteering El Alamein signée Terra Cielo Mare ! Il s’agit d’une déclinaison du modèle que nous allons passer en revue aujourd’hui. Cette montre est dédiée aux grands explorateurs qui se sont reposés sur des instruments pour s’orienter sur mer comme sur terre dans des conditions difficiles, et utilise le principe de la boussole solaire ne nécessitant pas d’aimant ni d’appareil électronique. À la place, celle-ci utilise le soleil ou même les étoiles pour déterminer les points cardinaux. Dévoilé en 2016, ce modèle rend hommage à la fameuse bataille d’El Alamein, l’un des plus grands épisodes connus par l’armée italienne durant la guerre du désert pendant la Seconde Guerre Mondiale. Cette montre a été conçue pour les environnements désertiques, notamment le Sahara et ses tempêtes électromagnétiques. Avec son air militaire et son look noir, la Orienteering BP est une version plus masculine de la gamme.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-31

Comment fonctionne la boussole ?

Étant donné que c’est la première chose que vous voulez savoir, penchons-nous d’abord sur le fonctionnement de la boussole qu’offre cette montre TCM. Pour l’utiliser, il faut premièrement que l’aiguille des heures soit dirigée vers le soleil et que la montre soit à la bonne heure. Ensuite, il faut dévisser la couronne positionnée à 2 heures pour faire tourner la lunette interne puis l’aligner avec l’heure correspondante sur les marquages de la lunette. Par exemple, s’il est 10h00 du matin, l’aiguille des heures devra pointer directement sur chiffre 10 sur la lunette interne marquée sur 24 heures. Si vous êtes dans l’hémisphère Nord, ce sera le 10 en bleu; et pour l’hémisphère Sud, le 10 en jaune. Une fois bien alignée, il ne vous reste plus qu’à vous fier aux points cardinaux en rouge sur la lunette interne, indiquant Nord-Sud-Est-Ouest, tout en conservant l’aiguille des heures pointée vers le soleil. Et voilà !

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-40

Boîtier

Fini la théorie, passons à une prise en main de ce garde-temps. La Orienteering BP dispose d’un boîtier en titane de grade 2 recouvert d’un traitement PVD noir mat, puis brillant sur les côtés de la lunette et du fond de boîte, ainsi que sur les vis soutenant le boîtier. Par nature, sa construction en titane lui confère une haute résistance anti-magnétique ainsi qu’une grande légèreté. Ce boîtier de forme ronde mesure 44mm de diamètre par 50mm de longueur corne à corne pour une épaisseur totale de 12,7mm. Malgré un diamètre théoriquement limite pour les petits poignets, ses cornes sont très courtes, atténuant ainsi grandement le rendu sur le poignet (celui sur les photos mesurant 16,5cm de circonférence).

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-10

La couronne de remontoir est positionnée à 9 heures, faisant de cette montre une « destro » ou « mancino » pour reprendre l’expression de TCM. Cette couronne est très grande (10,9mm), tout comme celle logée à 2 heures qui permet de régler la lunette directionnelle interne. Toutes deux sont vissées, mais la seconde est légèrement différente car elle dispose d’un tube en aluminium rouge anodisé entourant sa tige. Un petit détail qui fait toute la différence ! Ensuite, le fond de boîte est marqué d’une carte stellaire recouverte d’un traitement PVD bleu faisant ressortir ses marquages. C’est une finition ingénieuse que nous n’avons jamais croisée et qui apporte une véritable touche d’originalité. Une de plus nous direz-vous ! Le tout est coiffé d’un verre saphir plat bénéficiant d’un traitement anti-reflets, on n’en attendait pas moins.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-11

Cadran

Côté cadran, il se passe beaucoup de choses. Même si de loin on pourrait croire y voir une fonction d’heure universelle façon Louis Vuitton Escale Worldtime, vous êtes déjà au courant : ce sont les marquages dédiés à la boussole qui occupent toute la place sur la lunette interne. En rouge sont indiqués les points cardinaux accompagnés des azimuts en blanc, en jaune les marquages dédiés à l’hémisphère Sud et en bleu ceux de l’hémisphère Nord. Et avec un fond noir mat, tout ressort bien parfaitement pour offrir une bonne lisibilité. Pour le reste, des index appliqués en chiffres arabes jalonnent les heures tandis que les minutes et secondes sont marquées par un chemin de fer blanc. Les index des heures sont chargés d’une puissante matière luminescente, du SuperLuminova BGW9 au rendu bleuté qui fait parfaitement le travail, notamment sur les aiguilles où la couche est particulièrement épaisse.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-9

Le guichet de date à 3 heures est à fond blanc, ce qui généralement nous fait tiquer, alors qu’ici il prend légitimement la place de l’index, au bon endroit tout en s’accordant avec les autres chiffres du cadran. Pour ce qui attrait aux aiguilles, cette TCM Orienteering BP dispose d’une aiguille glaive pour les minutes, d’une fine trotteuse noire, puis d’une très large flèche à pointe rouge pour les heures. Alors que cela pourrait paraître étrange, lorsque l’on comprend comment fonctionne la boussole solaire, on réalise que c’est bien étudié. Tout est bien positionné et bien marqué, c’est vraiment très propre.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-15

Mouvement & réglage

Le calibre, vous le connaissez bien car il s’agit d’un ETA 2824-2. C’est un bon tracteur suisse qui ne se présente plus, oscillant à 28’800 alternances par heure et disposant de 25 rubis ainsi que d’une réserve de marche de 40 heures. Côté précision, ce mouvement automatique vous offrira une précision de +/-12 secondes par jour, ce qui est très raisonnable. Pour le réglage, étant donné que comme 90% de la population nous sommes droitiers, la couronne de remontoir placée à gauche du boîtier apporte une petite difficulté. Ce choix s’explique notamment par le fait que la marque a pour habitude de positionner la couronne de remontoir à 2 heures, et que sur cette montre la priorité demeure la boussole solaire. C’est donc compréhensible. De notre côté, nous l’avons remontée puis régler à l’envers ! Et vu que l’on ne remonte jamais une montre directement sur le poignet, au final, cela n’a quasiment rien changé. Pour les réglages, vous connaissez la musique : remontage en position 1, date en position 2 et heure en position 3. Les rotations des deux couronnes sont douces et extrêmement pratiques de par leur large diamètre.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-5

Bracelet & confort

Le bracelet est assez particulier, il faut l’avouer. On ne dira pas que Terra Cielo Mare a fondu les plombs, mais disons que la mode italienne est assez différente de la nôtre. Le modèle Orienteering BP est donc livré sur un bracelet en cuir britannique bleu pétrole façonné à la main en Italie avec des coutures italiennes (comme toutes les montres proposées par la marque) d’un orange éclatant. Celui-ci mesure 22mm au niveau des cornes puis s’affine jusqu’à 20mm juste avant la pointe bateau ou la boucle. Le tout est équipé d’une boucle ardillon noire musclée et marquée du nom de la marque. Pour ce qui est du confort, rien à dire : la montre est légère, le bracelet est souple avec un revers doux, puis les couronnes ne présentent aucune gêne.

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-34

L’Écrin

Avant d’arriver aux conclusions, nous devons mettre un point d’honneur sur l’écrin dans lequel la montre est livrée. C’est toujours un point important à nos yeux car c’est le témoin de l’attention du détail que porte la marque à l’expérience utilisateur; et c’est souvent très représentatif. Cette boîte en bois véritable est remarquable, avec son fermoir en cuir arborant des coutures italiennes comme le bracelet, ainsi qu’une construction en bronze. Une fois le fermoir ouvert, la boîte s’ouvre sur la façade et le dessus, toutes deux tenues par des aimants, pour présenter la montre de face comme sur un étal. Le tout est livré dans une belle boîte en carton noir mat avec le pictogramme de la marque en blanc. Bref, c’est beau, bien pensé et surtout bien fait !

Notre avis sur cette montre

De A à Z, cette montre témoigne d’un excellent savoir-faire et démontre que Terra Cielo Mare a vraiment pensé à l’utilisateur. Le design avec ses discrètes formes anguleuses est original et les finitions sont excellentes, tout comme toutes les petites attentions portées à ce garde-temps. Son seul véritable point négatif demeure son prix un poil trop élevé. Mais si l’on compare avec des marques de la même gamme, à prix équivalent cette TCM apporte un meilleur lot de finitions. C’est donc une très belle montre de terrain qui ravira les amateurs d’aventures qui voudront arborer une montre originale mais qui n’en fait pas trop. Et en ajoutant un bracelet NATO ou un caoutchouc noir, vous pourrez vraiment profiter de son étanchéité de 100 mètres !

Montre-Terra-Cielo-Mare-Orienteering-BP-27

Montre Terra Cielo Mare Orienteering BP / Caractéristiques

  • Boîtier : Titane / Traitement PVD noir
  • Diamètre : 44mm
  • Longueur : 50mm
  • Épaisseur : 12,7mm
  • Entrecorne : 22mm
  • Luminescence : SuperLuminova BGW9
  • Type de verre : Saphir plat / Traitement anti-reflets
  • Mouvement : Automatique calibre ETA 2824-2
  • Bracelets : Cuir anglais avec coutures italiennes
  • Type de fermoir : Boucle ardillon / Traitement PVD noir
  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m
 DISPONIBLE ICI   /   2450€