C’est l’été : les bords de mer grouillent de monde et les bords de piscine aussi ; pour ceux d’entre-vous qui ont la chance de pouvoir utiliser un masque, un tuba, voire des bouteilles de plongée pour explorer les fonds marins, la question se pose immédiatement : pouvez-vous embarquer votre montre dans vos aventures marines ? Pour les autres, même sans le moindre équipement, la question se pose également : prenez-vous des risques ou votre montre est-elle bien adaptée aux immersions aquatiques ? Histoire de clarifier certains points et surtout de continuer à garnir votre collection horlogère, nous vous avons concocté un petit récapitulatif ainsi qu’une sélection de montres de plongée que nous affectionnons tout particulièrement.

Selection-Montres-de-Plongee

Qu’est-ce qu’une montre de plongée ?

C’est une question qui peut paraître toute bête et la réponse semble inconditionnellement être « une montre pour plonger, bien sûr ». Et pourtant, c’est une catégorie bien à part dans le monde de l’horlogerie, régie par la norme ISO 6425 créée le 1er juillet 1996, qui définit précisément les caractéristiques et les fonctions d’une montre de plongée. Même si les plongeuses affichent régulièrement des étanchéité à 20 ou 30 ATM, le minimum requis est de 10 ATM, soit l’équivalent de 100 mètres en eau statique. Ensuite, une montre conçue pour la plongée sous-marine doit disposer d’un système de contrôle de temps, soit une lunette tournante, protégé contre les rotations involontaires.

Celle-ci doit être munie d’une échelle des minutes allant jusqu’au à moins 30 minutes puis marquer chaque période de 5 minutes. Viennent ensuite toute une batterie de caractéristiques liées à la résistance : être anti-magnétique (ISO 764), résistante aux chocs (ISO 1413), résister à l’eau salée sans montrer de changements importants sur la boîte ou sur les parties mobiles (après 24 heures dans une eau entre 18 et 25°), fonctionner sous l’eau (vérifié à 30cm pendant 50 heures), etc. Tout en sachant que tous les tests dictés par la norme ISO 6425 doivent être passés à 100% puis que les marquages doivent être conformes dans leur langue respective (sur le base de « dive watch » ou « diver’s watch »). Pour plus d’informations, nous vous conseillons également de consulter notre guide sur l’étanchéité. Allez, passons maintenant à notre sélection de montres de plongée :

1. Lip Nautic-Ski

montre-plongee-lip-nautic-ski

Commençons par une montre française mythique signée Lip. Rééditée en 2016, la Nautic-Ski est née en 1967 sous le coup de crayon de Fred Lip, fondateur de la marque, proclamant être la première montre française étanche à 200 mètres (même Yema pourra contredire cela). Après de discrets débuts en 1966 sous le nom de Nautic, le véritable lancement fut opéré l’année suivante lors des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, en se positionnant comme une montre aussi à l’aise sous l’eau que sur les pistes alpines. Avec son boîtier super compressor de 38mm de diamètre pour 15mm d’épaisseur (verre minéral bombé inclus), cette montre de plongée fabriquée à Besançon arbore un cadran contrasté jonché d’une couche luminescente complété par une lunette interne bi-directionnelle. Le tout est animée par un calibre Miyota 821A, très simple mais également très fiable.

DISPONIBLE ICI   /   499€

 

2. Unimatic Modello Uno

montre-plongee-unomatic-modello-uno

Voici une marque fondée il y a moins de 2 ans par de jeunes italiens : Giovanni Moro et Somine Nunziato, qui se sont rencontrés sur les bancs de l’école Polytechnique de Milan. Chaque montre Unimatic est assemblée au Nord de l’Italie et tout comme son nom le souligne, la Modello Uno est le premier modèle de la marque. Son boîtier de 41,5mm de diamètre reprend tous les incontournables d’une montre de plongée moderne : de grands index couverts de SuperLuminova C3, un protège-couronne puis une lunette unidirectionnelle à 120 clics (même si certaines références se permettent des libertés stylistiques au niveau du marquage). Le tout est étanche à 300 mètres et animé par un calibre Seiko NH35A.

DISPONIBLE ICI   /   DÈS 600€

 

3. Steinhart Ocean Titanium 500 Premium

montre-plongee-Steinhart-Ocean-Titanium-500-Prime

Vous connaissez probablement déjà la Ocean One qui reçoit régulièrement son lot de critiques. Avec la Ocean Titanium 500 Prime, la marque allemande Steinhart y répond en proposant une sub-like moderne à la fiche technique détonante. Son boîtier de 42mm de diamètre est en titane brossé coiffé d’un verre saphir bombé traité anti-reflets et monté d’une lunette avec un insert en céramique. Tout en affichant une étanchéité de 500 mètres, son fond en acier 316L est équipé lui aussi d’un verre saphir dévoilant les rouages d’un superbe calibre ETA 2892-A2 en finition Élaboré. Sans surprise, son cadran noir est habillé d’épais index couverts de SuperLuminova BGW9 au rendu bleu éclatant dans la pénombre, tout comme sa trotteuse fléchée puis certains de ses marquages. Pour le prix, c’est très difficile à battre !

DISPONIBLE ICI   /   590€

 

4. Davosa Argonautic Dual Time

montre-plongee-Davosa-Argonautic-Dual-Time

Notamment connue pour sa gamme Ternos qui reprend trait pour trait la Submariner, la marque helvétique Davosa a le don de proposer des montres à la qualité de fabrication irréprochable. Cette Argonautic Dual Time est une véritable montre de plongée professionnelle. Son boîtier de 42mm de largeur par 14mm d’épaisseur affiche une étanchéité de 300 mètres et renferme un calibre ETA 2893-2 avec complication GMT afin d’afficher un second fuseau horaire. Tout y est : verre saphir traité anti-reflets, SuperLuminova sur les index, lunette unidirectionnelle avec insert en céramique puis valve à hélium manuelle avec une couronne dédiée à 10 heures. Le tout affiche le fameux label « Swiss made ».

DISPONIBLE ICI   /   DÈS 998€

 

5. Squale Matic 60 atmos

montre-plongee-squale-matic-60-atmos-2

C’est la grande soeur de la Squale 50 Atmos. Dévoilée l’année dernière au Baselworld, cette Squale Matic a été pensée pour répondre aux besoins des amateurs de plongée avec de plus gros poignets. Arborant un boîtier de 44mm, asymétrique tout comme sa petite soeur avec une couronne vissée positionnée à 4 heures, cette montre automatique est étanche à 600 mètres. Elle dispose d’une lunette unidirectionnelle avec un insert en émail, des index appliqués jonchés de SuperLuminova ainsi qu’un épais verre saphir bombé. Le tout est animé par un calibre ETA 2824-2 et affiche le précieux label « Swiss made ». Une vraie bombe aux lignes rétro !

DISPONIBLE ICI   /   DÈS 1 099€

 

6. Stowa Prodiver Blue Limited

montre-plongee-Stowa-Prodiver-Blue-Limited

Vous vous souvenez de la Seatime Black Forest ? C’est un peu la même chose mais avec quelques ajustements. Outre son coloris bleu marine, cette Stowa Prodiver pousse l’étanchéité à 1000 mètres grâce à la présence d’une valve à hélium puis d’un fond plein vissé. Le calibre ETA 2836-2 a été troqué pour un classique ETA 2824-2, prenant ainsi un petit embonpoint pour une épaisseur de 15,6mm. Le boîtier demeure en titane sablé, la lunette est désormais bicolore, et les index sont recouverts de SuperLuminova C3. Plus élégante, c’est une montre automatique éditée en série limitée à 200 pièces.

DISPONIBLE ICI   /   1 320€

 

7. Sinn U200

montre-plongee-sinn-u200

C’est la plus petite montre de cette sélection…Mais également la plus impressionnante de toutes. Cette Sinn U200 arbore un boîtier de 37mm de diamètre pour une épaisseur de 14,5mm, étanche à 2000 mètres ! Surprenant, non ? En plus, et c’est typique de Sinn, ce garde-temps est bourré de petites technologies : lunette avec un traitement Tegiment qui augmente la solidité et la résistance aux rayures, une capsule « Ar-Dehumidifying » qui évite l’apparition d’humidité, ainsi qu’une huile développée par Sinn permettant un fonctionnement parfait entre des températures allant de -45°C à +80°C. Un garde-temps à toute épreuve fabriqué en Allemagne et animé par un calibre ETA 2824-2.

DISPONIBLE ICI   /   DÈS 1 920€

 

8. Seiko Marine Master SBDX017

montre-plongee-Seiko-Marine-Master-SBDX017

Est-il vraiment nécessaire de présenter la Marine Master ? Digne héritière de l’iconique Seiko 6105, notamment portée par Martin Sheen dans Apocalypse Now, la Marine Master est souvent considérée comme une alternative légitime à la Submariner. Étanche à 300 mètres, son boîtier en acier inoxydable de 44mm de diamètre pour 15mm d’épaisseur avec une couronne de remontoir positionnée à 4 heures renferme un mouvement manufacture, calibre Seiko 8L35, oscillant à 28’800 A/h et disposant d’une réserve de marche de 50 heures. Sa lunette en titane avec un revêtement titane carboné offre un bel effet laqué, esthétiquement similaire à la céramique mais pas aussi résistant aux rayures. Le cadran noir est jalonné d’index sertis puis chargés de Lumibrite à la teinte crème. Un incontournable de la célèbre manufacture du soleil levant qu’il faudra chercher un petit peu pour avoir la chance de l’essayer.

DISPONIBLE ICI   /   2 300€

 

9. ZRC Grands Fonds 300

montre-plongee-ZRC-Grands-Fonds-300

Cette réédition d’une icône des années 60-70 ayant équipé la Marine Nationale est une vraie réussite. Cette montre de la firme genevoise ZRC ou Zuccolo Rocher & Cie, fondée en 1904, a été conçue en collaboration avec des plongeurs professionnels. Véritable « tool watch », la ZRC Grands Fonds arbore un boîtier en acier de 40,5mm par 13,83mm d’épaisseur au design fidèle au modèle d’origine. Elle affiche quelques caractéristiques uniques : une lunette avec « Easy Clean System » qui permet son nettoyage en faisant circuler l’eau claire lors du rinçage, un bracelet ajustable automatique muni d’un ressort noyé dans la masse, ainsi qu’un système de protection de la couronne (Crown Protection System) à 6 heures qui rend impossible le porter de la montre sans avoir bien vissé cette dernière. Tous les index sont chargés de SuperLuminova, ceux de la lunette étant protégés et insensibles à la corrosion. Le tout est étanche à 300 mètres, coiffé d’un verre saphir, animée par un ETA 2824 puis fabriqué en Suisse.

DISPONIBLE ICI   /   DÈS 2 490€

 

10. Tudor Heritage Black Bay Steel

montre-plongee-tudor-black-bay-steel

Dévoilée cette année au Baselworld, la Tudor Heritage Black Bay Steel n’est pas une révolution mais apporte une touche vintage supplémentaire à la déjà célèbre gamme de la firme genevoise. Avec son look satiné et masculin, cette Black Bay Steel dispose d’un boîtier en acier de 41mm de diamètre avec un flanc de carrure poli, une lunette avec un insert en acier aux indications gravées noires, le tout renfermant un mouvement manufacture, calibre MT5612, certifié COSC et disposant d’une réserve de marche de 70 heures. Son cadran noir délaisse la finition « gilt » pour adopter du blanc, tout en conservant les index cerclés chargés de matière luminescente, tout en faisant apparaître un guichet de date pour la première fois. Le tout est coiffé d’un verre saphir bombé, étanche à 200 mètres et livré avec un second bracelet en tissu avec boucle ardillon. Un gros coup de coeur qui vient avec une facture en conséquence, mais avec un excellent rapport qualité/prix. Une vraie petite soeur de la Submariner !

EN SAVOIR PLUS   /   3 260€